Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

"Quand les trous dépassent 1 mètre de profondeur sur la plage, c'est dangereux", disent les sauveteurs landais

jeudi 26 juillet 2018 à 18:47 Par Paul Ferrier, France Bleu Gascogne

Un garçon de 21 ans a été enseveli sous un mètre de sable mercredi alors qu'il jouait à faire des trous sur la plage de Lit et Mixe. Il a été transporté dans un état critique à l’hôpital de Dax. Ce type d'accident survient chaque année dans les Landes.

Une petite fille dans un trou qu'elle a creusé sur la plage.
Une petite fille dans un trou qu'elle a creusé sur la plage. © Radio France - Paul Ferrier

Lit-et-Mixe, France

"Cela arrive régulièrement, une à deux fois dans la saison", explique le brigadier chef Patrick Salinas, chef du poste de secours CRS de la plage de Moliets-et-Mâa. "Alors creuser des trous pour faire des châteaux de sable, on l'a tous fait. Maintenant lorsque les trous dépassent un mètre de profondeur, ça commence à être vraiment dangereux. Le principalement danger c'est l'effondrement des parois et l'ensevelissement. Avec une asphyxie qui arrivera très très rapidement."    

"J'ai compris tout de suite que c'était tragique"

C'est ce qui est arrivé mercredi. Ce jeune de 21 ans du Tarn et Garonne est venu à la plage du Cap de l'Homy avec une dizaine d'ami. Ils ont entreprit de creuser des trous profonds, puis de relier ces trous par des tunnels. Les parois se sont effondrées et le jeune homme est resté de très longues minutes sous le sable avant d'être sorti en arrêt cardio-respiratoire par les sauveteurs.  Ces derniers, et les pompiers, ont fini par relancer son cœur. Il a été transporté dans un état critique à l’hôpital de Dax où ce jeudi, il était encore plongé dans le coma. 

La plage était bondée au moment de l'accident vers 17h30.  "Lorsque j'ai entendu les premiers cris et que j'ai vu ces jeunes paniquer je me suis mise à prier". C'est le témoignage d'une vacancière de 54 ans, voisine de serviette du groupe de jeune ce mercredi après midi là. Depuis le drame, elle n'arrive pas à s'enlever les images de la tête. "Quand j'ai vu cette affluence autour de ce gigantesque trou, à ce moment là j'ai compris que mes bras ne serviraient pas à grand chose, puisqu'il y avait une dizaine de personne qui cherchaient à désensabler ce jeune. J'ai compris tout de suite que c'était tragique". 

Je pense que je ne suis pas la seule à avoir été bouleversée comme ça."

Cette vacancière, rentrée depuis à Marmande, a contacté France Bleu Gascogne pour tenter d'avoir des nouvelles du jeune homme. Elle est sous le choc de la scène qu'elle a observée. "Je pense que je ne suis pas la seule. Toutes les familles qui étaient là et qui ont du beaucoup en parler avec leurs enfants ... Je pense que je ne suis pas la seule à avoir été bouleversée comme ça. Imaginer un jeune sous un mètre de sable, c'est une image terrifiante." D'après les pompiers, le jeune homme serait resté plus d'une demi-heure sous le sable avec ses amis et les sauveteurs qui creusaient le sable pour l'en sortir. Puis pour le réanimer. "Moi je suis même sidérée de ce que les sauveteurs ont pu faire. Je ne sais pas combien de minutes se sont écoulées avant qu'ils ne sortent le corps de ce jeune homme. Là, on a vraiment des sauveteurs très expérimentés. Chapeau. "