Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Quatre ados venaient "casser du blanc" aux abords de l'IND à Valence

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Quatre adolescents de 11 à 13 ans ont été interpellés mardi suite aux agressions à répétition aux abords de l'établissement scolaire privé de Valence. Ils ont expliqué qu'ils venaient "casser du blanc".

Les plus jeunes sont en retenue judiciaire, les plus de 13 ans en garde à vue
Les plus jeunes sont en retenue judiciaire, les plus de 13 ans en garde à vue © Radio France - Nathalie De Keyzer

Valence, France

C'est la fin de longues semaines d'inquiétude pour les élèves, les parents et le personnel de l'IND à Valence. Plusieurs agressions ont eu lieu de fin avril à fin mai aux abords de l'Institution Notre-Dame, au point que les patrouilles de police avaient été renforcées depuis. 

Crachats, gifles, parfois coups de pied et coups de poing

Le groupe d'agresseurs présumés a été identifié. Les quatre meneurs sont des adolescents de 11, 12 et 13 ans. Ils sont collégiens dans d'autres établissements à Valence. Blacks et beurs, ils voulaient "casser du gwer" selon leurs propres mots. Le gwer, c'est un dérivé du terme arabe gaouri qui désigne le blanc. Ils se retrouvaient aux abords de l'IND. Avec un groupe d'une dizaine de copains qui les regardaient faire, ils repéraient au hasard un élève rentrant chez lui à pied après les cours. Et ils s'en prenaient à lui. Crachats, gifles, parfois coups de pied et coups de poing. Quatre élèves ont été agressés sur une période d'un mois et un cinquième était victime d'insultes régulières au point que sa famille venait systématiquement le chercher pour qu'il ne rentre plus chez lui tout seul.

Interdiction de sortir la nuit, de se rencontrer et d'approcher l'IND

Les deux plus jeunes seront présentés, ce mercredi, à des éducateurs de la PJJ. Les plus de 13 ans s'expliqueront devant un juge pour enfants. Tous devraient se voir imposer un strict couvre-feu, l'interdiction de se rencontrer et d'approcher l'IND à l'avenir. Ceux qui étaient spectateurs de leurs agissements ont aussi été identifiés. Ils seront convoqués pour un rappel à la loi.

Choix de la station

France Bleu