Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Quatre ans de prison pour la voleuse en série du Bassin d'Arcachon

-
Par , France Bleu Gironde

Une "voleuse en série" qui opérait essentiellement sur le Bassin d'Arcachon a été condamné à 4 ans de prison ce mardi par le Tribunal de grande instance de Bordeaux.

Le tribunal correctionnel de Bordeaux
Le tribunal correctionnel de Bordeaux © Radio France - Stéphanie Brossard

Lège-Cap-Ferret, France

Une "voleuse en série" qui opérait essentiellement sur le Bassin d'Arcachon - à Arès et Lège-Cap-Ferret - a été condamné à 4 ans de prison ce mardi par le Tribunal de grande instance de Bordeaux. Cette femme de 52 ans effectue déjà une peine de 13 ans d’emprisonnement pour avoir volé les sacs à main d'une vingtaine de personnes âgées, chez elles, ou sur des parkings de supermarchés. 

Toutes ses victimes, sauf une, ont plus de 75 ans. Le mari d’une d’entre elles s’est exprimé devant le tribunal et son témoignage est digne d’une fiction. A la barre, il est venu défendre sa femme âgée de 86 ans qu'il dit « traumatisée » depuis son agression il y a deux ans.

Course poursuite avec la voleuse

Alors que l’octogénaire range ses courses dans le coffre de sa voiture, impossible de retrouver son sac à main. La voleuse s’en est emparée et elle a de la suite dans les idées. Elle se rend au domicile du couple. C'est là que le mari de la victime l'aperçoit avec le sac de sa femme. Il l'interpelle. Elle s'enfuie en criant au voleur et monte dans une voiture. Une course poursuite commence sur 30 km. Son complice finit par s'arrêter et rend le sac. 

Si l'histoire se termine plus ou moins bien pour ce couple, ce n'est pas le cas des autres victimes. Même s'il n'y a pas eu d'agressions physiques sur l'ensemble des vols, les personnes âgées sont tétanisées à l’idée de sortir et se faire voler à nouveau. Beaucoup restent cloîtrées chez elles, d'après l'avocat des parties civiles. 

De son côté, la prévenue reste impassible. Elle reconnaît les faits mais met ça sur le compte de l'alcool. Une justification insuffisante pour le tribunal qui décide d'une peine de quatre ans de prison. Le procureur avait requis cinq ans.