Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Quatre hommes mis en examen pour tentative d'assassinat et actes de torture dans l'Oise

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu
Boran-sur-Oise, France

Quatre jeunes hommes ont été mis en examen et écroués vendredi soir pour tentative d'assassinat et séquestration accompagnée d'actes de torture sur un étudiant parisien qu'ils ont laissé entre la vie et la mort dans un bois à Boran-sur-Oise dans l'Oise.

Justice (illustration)
Justice (illustration) © Radio France - Yves Salvat

Ce mercredi 19 avril, vers 9h du matin, un jeune homme de 25 ans a été retrouvé nu, en état d'hypothermie et très grièvement blessé dans les bois de la commune de Boran-sur-Oise, pas loin de Chantilly dans l'Oise. Il était "conscient, mais dans un état de confusion et n'avait plus aucun souvenir des heures précédentes, son état laissait penser qu'il avait fait l'objet non seulement de violences mais également d'actes de torture" souligne le procureur de la République de Senlis.

L'enquête menée par plusieurs unités de la compagnie de gendarmerie de Chantilly, aidées par des services techniques et scientifiques de Beauvais, des gendarmes du Val d'Oise et des forces de police de Paris, a mené à l'interpellation de quatre personnes une semaine plus tard, ce mercredi 26 avril.

Deux mineurs parmi les tortionnaires présumés

Parmi ces quatre personnes, deux majeurs de 23 ans, originaires de Méru et Beauvais dans l'Oise, et deux mineurs de 15 et 17 ans natifs du Val-d'Oise. Les suspects ont été présentés au juge d'instruction ce vendredi soir, et mis en examen pour tentative d'assassinat, vol, détention, séquestration et tentative d'extorsion accompagnés d'actes de tortures et de barbarie.

"Ils voulaient obtenir le code de carte bleue de leur victime" - Amélie Cladière, procureur de la République de Senlis.

La victime est un étudiant parisien qui rentrait chez lui quand il a été emmené en voiture par ses bourreaux. "Ces personnes décidaient de s'emparer de ses bien et tentaient notamment d'obtenir le code de sa carte bleue", précise encore le procureur de Senlis. Mais n'obtenant pas ce qu'elles voulaient, elles se sont acharnées sur leur victime.

Trois mis en examen sur quatre ont avoué

Sur les quatre mis en examen, trois reconnaissent les faits. Ils avouent avoir "mis des coups de pieds dans la tête de la victime, l'avoir traînée sur le sol et déshabillée, avoir tenté de lui crever les yeux avec une clé, lui avoir brûlé les sourcils et d'autres parties du corps avec un briquet et avoir tenté des violences de nature sexuelle, le laissant nu, entre la vie et la mort dans les bois" détaille le parquet.

Les tortionnaires présumés ont pris le soin de jeter les papiers personnels de la victime et de s'emparer de son téléphone portable qu'ils ont revendu. Ce dimanche, le jeune homme tabassé continue de récupérer de ses multiples fractures et brûlures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess