Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Quatre jeunes hommes condamnés après la manifestation des gilets jaunes qui a dégénéré samedi à Quimper

Condamnations après les violences de samedi à Quimper en marge de la manifestation des gilets jaunes, la mairie porte plainte contre X.

Scènes de guérilla urbaine à Quimper le 17 novembre.
Scènes de guérilla urbaine à Quimper le 17 novembre. © Radio France - Valérie Le Nigen

Quatre hommes ont été condamnés mardi à quatre mois de prison ferme devant le tribunal correctionnel de Quimper. Il s'agit d'hommes de 19 à 27 ans, qui travaillent ou suivent une formation, tous Quimpérois. Ils ont été condamnés avoir jeté des pierres, des fumigènes, des bouteilles lestées, contre les forces de l'ordre, lors de la manifestation - 2.000 personnes - qui a dégénéré au centre ville.  

Des milliers de badauds massés sur les rives de l'Odet ont applaudi ceux qui caillassaient les fonctionnaires, a dénoncé au tribunal la directrice de la sécurité publique.

Aucun des prévenus ne revendique avoir voulu "casser du policier", leurs avocats ont dénoncé un mouvement de foule qui dégénère.

Six policiers ont été blessés , 14 ont porté plainte.  Un dernier prévenu, 61 ans doit être jugé plus tard.

Le Ministère public et la Présidente précisent ne pas vouloir faire d'exemple.

Les dégâts de cette soirée du samedi 17 novembre sur les aménagements publics sont évalués à 35.000 euros. la mairie de Quimper a porté plainte contre X.

Choix de la station

France Bleu