Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Quatre jeunes interpellés après des incendies criminels répétés en Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Les faits se sont produits entre juin et octobre 2020. Huit bâtiments du secteur de Mussidan avaient été incendiés. Des feux répétés dont les affaires sont désormais résolus. Quatre jeunes ont été arrêtés en décembre dernier. Ils comparaîtront devant le tribunal de Périgueux en 2021.

Huit bâtiments sont partis en fumée en juin et octobre 2020
Huit bâtiments sont partis en fumée en juin et octobre 2020 - Gendarmerie Dordogne

Ces incendies ont suscité beaucoup d'interrogations dans la région de Mussidan entre juin et octobre dernier. Le mystère est désormais résolu puisque quatre jeunes ont été interpellés en décembre. 

Trois mineurs interpellés

Parmi ces quatre jeunes, les gendarmes ont arrêté trois mineurs (dont deux frères) qui s'approchent de leur majorité. Un autre jeune de 21 ans a aussi été interpellé. Ils ont été placés en garde à vue les 14 et 15 décembre derniers. Les quatre interpellés sont tous originaires de Dordogne et notamment de la région entre Mussidan et Bergerac.

L'enquête a été menée par la gendarmerie de Montpon-Ménéstérol et la Brigade de Recherche de Périgueux sans que l'on en sache plus sur les moyens utiliser pour confondre les auteurs des faits.

Les quatre jeunes n'ont pas nié leurs actes. Les deux frères sont convoqués le 26 janvier devant le tribunal de Périgueux. Le majeur comparaîtra, lui, le 21 juin prochain pour un incendie. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Des incendies de bâtiments désaffectés

En tout, ce sont huit incendies qui ont été recensés. Les maisons abandonnées et les bâtiments désaffectés étaient la cible des auteurs interpellés.

Les faits se sont produits en l'espace de cinq mois seulement entre juin et octobre 2020 dans Mussidanais : à Mussidan en septembre ou encore à St Médard de Mussidan.

En juin, une maison inoccupée qui appartenait à la mairie de Saint-Front-de-Pradoux avait été incendiée. Ces incendies n'ont fait aucune victime. Selon la gendarmerie, les auteurs utilisaient notamment de vieux matelas retrouvés sur les lieux pour mettre le feu aux bâtiments.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess