Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Quatre jeunes interpellés après l'agression de deux contrôleurs de bus à Douai

mercredi 3 octobre 2018 à 18:01 Par Stéphane Barbereau, France Bleu Nord et France Bleu

Ils se sont livrés à un rare déchaînement de violences pour échapper à un contrôle de billets : quatre garçons âgés de 14 à 18 ans ont été placés en garde à vue après l'agression de deux contrôleurs d'Evéole, le réseau de bus du Douaisis.

L'agression s'est produite à bord sur le réseau de bus Evéole, dans le centre-ville de Douai
L'agression s'est produite à bord sur le réseau de bus Evéole, dans le centre-ville de Douai © Maxppp - Johan Ben Azouz

Douai, France

Le trafic des bus Evéole repend normalement ce jeudi matin après une journée de mercredi très perturbée. Par solidarité avec leurs collègues blessés après une agression, mardi en fin de journée, les syndicats avaient appelés les chauffeurs à ne pas sortir du dépôt ce mercredi. Salam Housalah est délégué CGT :  

On est solidaire avec nos collègues et on demande à la justice des peines exemplaires pour les agresseurs"

Mardi, vers 18h45, dans le centre-ville de Douai, les contrôleurs montent dans un bus au niveau de l'arrêt sous-préfecture. Ils demandent leurs tickets à quatre jeunes garçons qui n'en ont pas. Les coups pleuvent : des coups de pieds pour un contrôleur qui s'en sort avec de nombreux hématomes et des blessures estimées à 11 jours d'ITT (interruption temporaire de travail), des coups de poings pour le second qui a la mâchoire cassée

Deux jeunes de 18 et 15 ans sont interpellés sur place, deux autres âgés de 14 ans prennent la fuite. Ils sont rapidement identifiés par la police et se sont présentés ce mercredi en début d'après-midi au commissariat de Douai. Tous les quatre ont été placés en garde à vue.