Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Quatre nouveaux suspects présentés à la justice après l'attaque devant les anciens locaux de Charlie Hebdo

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu, France Bleu Gironde
France

Ce vendredi, quatre suspects soupçonnés d'être impliqués dans l'attentat devant les anciens locaux de Charlie Hebdo ont été présentés à la justice. Ils ont été interpellés ce lundi dans le Calvados, en Gironde et en région parisienne.

Un participant à un rassemblement organisé par la Licra à Reims, avec dans les bras le numéro "5 ans après" de Charlie hebdo
Un participant à un rassemblement organisé par la Licra à Reims, avec dans les bras le numéro "5 ans après" de Charlie hebdo © Radio France - Stéphane Maggiolini

Quatre nouveau suspects ont été présentés à la justice ce vendredi 18 décembre, dans le cadre de l'enquête sur l'attentat devant les anciens locaux de Charlie Hebdo en septembre 2020. Ils ont été arrêtés dans le Calvados, en Gironde et en région parisienne, et sont âgés de 17 à 21 ans

Ils ont tous été mis en examen pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et placés en détention provisoire, après leur présentation devant un juge.

Une attaque devant les anciens locaux en septembre 2020

Le vendredi 25 septembre, Zaheer Hassan Mahmoud, un Pakistanais de 25 ans, avait gravement blessé deux personnes au hachoir près des anciens locaux de Charlie Hebdo rue Nicolas Appert à Paris. Il pensait s'en prendre à l'hebdomadaire satirique, qui avait déménagé après les attentats de janvier 2015. Lui est déjà mis en examen et écroué pour tentatives d'assassinats terroristes. Il avait déclaré aux enquêteurs avoir regardé avant son attaque des vidéos en provenance du Pakistan concernant la publication et la republication début septembre par Charlie Hebdo des caricatures de Mahomet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess