Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Quatre œuvres d'art ont mystérieusement disparu à l'Assemblée nationale

mercredi 4 avril 2018 à 10:56 Par Thibaut Lehut, France Bleu

Selon le dernier inventaire annuel réalisé, quatre œuvres d'art sont portées disparues à l'Assemblée nationale, révèle Le Canard Enchaîné ce mercredi.

L'Assemblée nationale, à Paris.
L'Assemblée nationale, à Paris. © Maxppp -

La police enquête sur la disparition de quatre œuvres d'art à l'Assemblée nationale. L'information, révélée par Le Canard Enchaîné ce mercredi, a été confirmée par la présidence de l'Assemblée nationale.

Ces œuvres sont "portées disparues" à la suite d'un recensement "effectué par la cellule œuvres d'art du service des affaires immobilières et du patrimoine fin 2017", a expliqué cette dernière. Les œuvres étaient "accrochées au mur dans des bureaux" et "les recherches menées jusqu'à présent n'ont pas permis de les localiser".

Il s'agit d'une oeuvre de Takis qui appartient au Fonds national d'art contemporain, d'un tableau d'Hervé Télémaque, d'un autre de Richard  Texier et d'une gravure d'un auteur inconnu, ces trois dernières pièces  appartenant à l'Assemblée.

L'Assemblée nationale a déposé une plainte. La brigade de répression du banditisme (BRB) de la PJ de Paris a été chargée de l'enquête.