Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Quatre surveillants de la maison d'arrêt à Besançon agressés par deux co-détenus

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu

Quatre surveillants de la maison d'arrêt de Besançon ont été agressés par deux co-détenus, vendredi après-midi. Les faits se sont déroulés au moment d'un changement de cellule. Les deux détenus ont été placés en quartier disciplinaire et passeront en commission de discipline la semaine prochaine.

Les faits se sont produits vendredi après-midi, alors que les deux co-détenus devaient être transférés dans une autre cellule de la Maison d'Arrêt de Besançon.
Les faits se sont produits vendredi après-midi, alors que les deux co-détenus devaient être transférés dans une autre cellule de la Maison d'Arrêt de Besançon. © Maxppp - PHOTO PQR

Deux co-détenus de la maison d'arrêt de Besançon ont agressé quatre surveillants, vendredi vers 14 heures. L'un des deux détenus devait être transféré dans une autre cellule suite à une dispute avec son co-détenu, mais a refusé le transfert. S'en est suivi des menaces verbales contre les agents de la pénitentiaire puis des coups contre quatre d'entre eux. Résultat, un surveillant a perdu une dent, un autre a pris un coup de poing aux cervicales, selon le syndicat SNP-FO. Les deux autres surveillants touchés ont été blessés à la poitrine et à la main, selon le parquet de Besançon. 

Les quatre surveillants vont porter plainte

Les deux co-détenus, tous les deux majeurs, ont été immédiatement placé en quartier disciplinaire suite à l’agression. "Ils passeront en commission de discipline, sûrement en début de semaine prochaine", assure la Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires de Dijon. Les quatre surveillants touchés "nous ont annoncés leur souhait de porter plainte", poursuit la même Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires. Le commissariat de Besançon s'est saisi de l'enquête, assure le parquet de Besançon. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess