Transports

Quatre tonnes de kérosène larguées sur les Pays de Savoie

Par Nicolas Peronnet, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu mercredi 28 octobre 2015 à 17:22

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp

Lundi soir, un avion cargo MD1 de la compagnie aérienne allemande Lufthansa s'est débarrassé de 4.000 litres de carburant entre Chambéry et La Vernaz prés de Thonon. Une procédure assez rare, mais qui selon les autorités n'aurait pas d'impact sur l'environnement.

Selon Skyguide, l'organisme chargé de surveiller l'espace aérien suisse et limitrophe, ce délestage de kérosène appelé "fuel dumping" arrive deux à trois par an, à chaque fois en lien avec des incidents. 

Lundi soir il s'agissait pour ce cargo qui effectuait la liaison entre Francfort et Dakar d'un problème technique. Dans l'obligation de faire demi tour pour rejoindre Francfort, l'équipage a demandé l'autorisation de larguer du carburant pour éviter le surpoids et les risques à l'atterrissage. Quatre tonnes de kérosène ont ainsi été dispersées entre le lac du Bourget et La Vernaz, près de Thonon. 

Des règles très strictes

L'autorisation a été accordée en vertu d'une procédure qui obéit à des règles très strictes : interdiction de larguer à une altitude de moins de 1800 mètres et une vitesse inférieure à 440 km/h. Ces critères ont été respectés lundi soir,  l'avion de la Lufthansa volait à 26.000 pieds, soit environ 8600 mètres, selon un communiqué de Skyguide. Ces conditions garantiraient un impact quasiment nul sur l'environnement.

Vladi Barrosa, porte parole de Skyguide : "Le kérosène se désagrège dans l'atmosphère". 

Selon le porte parole de Skyguide Vladi Barrosa, il n'y a donc pas de souci à se faire : "à partir du moment où l'on est contacté par l'avion, on indique un espace aérien qui n'est pas trop fréquenté. Si l'on respecte les règles, le kérosène n'arrive jamais au sol, il se désintègre dans l'atmosphère. Il n'y a aucun danger pour les personnes au sol où l'environnement".

ECOUTEZ Vladi Barrosa, le porte parole de Skyguide

Un précédent en Pays de Savoie

En décembre 2013, un largage similaire avait eu lieu au dessus du massif des Bauges. Un Boeing 747 qui effectuait la liaison entre New York et Tel Aviv s'était délesté de plusieurs milliers de litres de kérosène, sans impact avéré sur l'environnement.

En 2002, un largage de kérosène sur un vol Tokyo / Détroit avait été filmé :