Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Qui est Alexandre Djouhri, ce proche de Nicolas Sarkozy interpellé dans l'affaire des soupçons de financement libyen ?

lundi 8 janvier 2018 à 16:05 Par Marina Cabiten, France Bleu

Alexandre Djouhri a été interpellé dimanche à Londres dans le cadre de l'enquête sur un possible financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Cet homme d'affaires français est un proche de l'ancien Président.

Alexandre Djouhri à gauche, proche de Nicolas Sarkozy arrêté à Londres en janvier 2018
Alexandre Djouhri à gauche, proche de Nicolas Sarkozy arrêté à Londres en janvier 2018 - SIPA et AFP / Thomas Coex

Son nom apparaît dans le dossier depuis le début de l'affaire des soupçons de fonds libyens qui auraient financé la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 : Alexandre Djouhri a été arrêté par les policiers britanniques à l'aéroport de Londres Heathrow, dimanche. 

Un intermédiaire très intéressant pour les juges

Alexandre Djouhri, 58 ans, né à Saint-Denis près de Paris et d'origine algérienne, était visé par un mandat d'arrêt européen délivré par les juges d'instruction du pôle financier de Paris, mais ne répondait pas aux convocations des enquêteurs et ce depuis 2013.

Si les juges s'intéressent autant à lui, c'est que l'homme d'affaires est au centre du dossier, dans lequel l'ancien président libyen Kadhafi et son fils ont accusé Nicolas Sarkozy d'avoir bénéficié de leurs fonds pour sa campagne. Dans le cadre de cette enquête, un lien a été fait avec la vente d'une villa à Mougins, dans les Alpes-Maritimes, en 2009. Elle a été vendue à un fonds libyen pour 10 millions d'euros, un prix d'achat "très surévalué" selon les enquêteurs qui soupçonnent des détournements de fonds autour de cette transaction. Et Alexandre Djouhri dans tout ça ? Il est soupçonné d'avoir été le propriétaire et vendeur de la villa, et de s'être entendu avec le régime de Kadhafi sur le prix de vente. 

Un proche de Nicolas Sarkozy

Comme l'a raconté il y a quelques mois une enquête de France Inter, les enquêteurs savent qu'après avoir été très proche de Dominique de Villepin, Alexandre Djouhri s'était rapproché de Nicolas Sarkozy, lui servant d'intermédiaire ou à l'inverse lui demandant des services comme en témoignent des écoutes judiciaires. Depuis la mise en examen de Claude Guéant en 2015, toujours dans le cadre de cette affaire d'argent libyen, l'ancien caïd de banlieue avait quitté la France.