Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Qui est Jean-Luc Brunel, ce Français accusé d'avoir été le "rabatteur" de Jeffrey Epstein ?

-
Par , France Bleu

Ce septuagénaire, patron d'une agence de mannequin depuis les années 1980, est accusé de viol par plusieurs femmes. Le dossier judiciaire sur Jeffrey Epstein laisse penser qu'il aurait également agi comme "rabatteur" pour le millionnaire américain dans son système de trafic sexuel d'adolescentes.

Lors de la conférence de presse sur l'arrestation du millionnaire, début juillet à New York.
Lors de la conférence de presse sur l'arrestation du millionnaire, début juillet à New York. © Maxppp - JASON SZENES

Le FBI continue l'enquête sur Jeffrey Epstein, ce millionnaire américain, accusé d'abus sexuels et de viols sur mineures qui est mort samedi dernier dans sa cellule à New York. Son île privée dans les Caraïbes a été perquisitionnée mardi 13 août, surnommée "l'île de l'orgie".  Mais Jeffrey Epstein aurait agi aussi en France, grâce au patron d'une agence de mannequinat. Un français, aujourd'hui septuagénaire, qui aurait fait office de véritable "rabatteur" pour son ami prédateur sexuel. 

Jean-Luc Brunel, c'est un homme "aime les drogues et le viol silencieux. Cela l'excite", dit un ancien directeur d'une agence de mannequin, dans un témoignage cité par Libération. L'homme se fait une spécialité, dès les années 80 de recruter de très jeunes mannequins, à partir de 12 ans dans son agence. Il les loge dans ses appartements, à Paris... ou à New York où c'est son ami, Jeffrey Epstein, qui lui loue un immeuble. Le loyer, il le payait "en filles", dit encore son ancienne comptable citée dans Libé

Lui-même est accusé de viol

Les deux hommes s'échangent des messages à peine codés comme quand Brunel dit à Epstein qu'il lui a trouvé, une "professeure" pour lui apprendre le russe, qui a "2x8 ans". Jean-Luc Brunel lui-même est accusé de viol, par plusieurs mannequins, qui témoignent dans Libération ou Médiapart

L'association Innocence en danger a demandé au parquet d'ouvrir une enquête. En attendant, Jean-Luc Brunel a disparu des radars. Plus aucune adresse connue.  Il n'a rien publié depuis plusieurs semaines sur les réseaux sociaux.