Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Qui est le policier photographié par Google Maps à Roubaix en faisant un double doigt d'honneur?

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

L'image circule depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux et elle fait sourire : celle d'un policier pris en photo par Google Maps, le service de cartographie en ligne, faisant un double doigt d'honneur. La police annonce qu'elle ouvre une enquête interne pour identifier le fonctionnaire.

La photo a été, depuis, retirée par Google Maps
La photo a été, depuis, retirée par Google Maps - Google Maps

C'est une photo qui fait le tour des réseaux sociaux. Celle d'un car de police dans une rue de Roubaix avec à bord un fonctionnaire faisant deux doigts d'honneur. Elle a été prise Google Maps, qui recense en ligne, les noms de rues et quartiers, avec des images et des photos. 

Elle fait plutôt sourire et elle relayée depuis la mi-novembre par un compte Twitter qui recense toutes les photos insolites prises par ce service de cartographie en ligne.

Mais dans un contexte compliqué pour la police, la direction départementale de la sécurité publique dans le Nord annonce qu'elle a ouvert une enquête interne. 

Au sein de la DDSP, on relativise tout de même et on précise avec humour qu'il ne s'agit pas de saisir l'IGPN, la police des polices, mais un simple service interne chargé de veiller au respect de la déontologie. Il y a sûrement derrière ce cliché une plaisanterie entre collègues. L'auteur du geste déplacé devrait, au pire, écoper d'un blâme ou d'un avertissement.

Mais évidemment, les fonctionnaires se demandent tous qui peut bien être sur cette photo. La plaque du véhicule et le visage de l'homme sont floutés. Ils sont plusieurs à bord d'un fourgon. Pour les identifier, il faudra donc reprendre les rapports d'intervention remontant à l'été 2019, date à laquelle la photo a été prise.  Elle a d'ailleurs été depuis retirée par Google Maps. 

La profession se serait en tout cas bien passée de cette publicité, en plein débat sur la diffusion d'images de policiers.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess