Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Qui est le discret Eurois Alexandre Benalla ?

vendredi 20 juillet 2018 à 12:06 Par Claire Briguet-Lamarre, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Alexandre Benalla est placé en garde à vue ce vendredi matin. Cet Eurois, membre du service d'ordre d'Emmanuel Macron, est accusé de s'être déguisé en policer et d'avoir roué de coups un manifestant le 1er mai. Retour sur l'itinéraire très discret de cet homme de l'ombre.

Alexandre Benalla, Eurois, a rejoint les rangs d'Emmanuel Macron fin 2016
Alexandre Benalla, Eurois, a rejoint les rangs d'Emmanuel Macron fin 2016 © Maxppp - Maxppp

Eure, France

Les choses s'accélèrent ce vendredi matin : accusé de violences, l'Eurois Alexandre Benalla est placé en garde à vue à Paris. Une procédure de licenciement est lancée à l'encontre du collaborateur d'Emmanuel Macron. Celui qui a grandi dans l'Eure semble avoir bien changé. Ceux qui l'ont connu avant son arrivée à Paris le décrivent comme un jeune homme discret et calme. Tous sont très surpris voire choqués de ce qui est devenu "l'affaire Benalla".

Jeune homme frêle et effacé

Discret personnage originaire de la Madeleine à Evreux dont aucun des associatifs de ce quartier populaire ne semble pourtant se souvenir. On trouve ensuite sa trace au parti socialiste de l'Eure à la fin des années 2000. Le responsable du Mjs (jeunes socialistes) de l'époque se souvient l'avoir rencontré à quelques occasions informelles mais Alexandre Benalla n'était pas un militant actif : pas de tractage, pas de présence sur les marchés. Il a alors entre 18 et 20 ans, un garçon encore une fois décrit comme "discret voire effacé, assez frêle qui n'avait pas du tout la silhouette très musclée qu'il arbore aujourd'hui".

Marc-Antoine Jamet, le maire de Val de Reuil et ancien patron du PS dans l'Eure se souvient aussi d'un "garçon tempéré qui manifestait la volonté de s'en sortir". Alexandre Benalla obtient un master en droit, visiblement fasciné par la sécurité, il entre au service d'ordre du PS  national puis fin 2016 rejoint les rangs de l'équipe d'Emmanuel Macron. Alexandre Benalla fait la rencontre de Vincent Crase, gendarme réserviste lui aussi installé dans l'Eure. Ensemble ils créent une éphémère Fédération française de la securité. C'est ensemble aussi qu'ils rouent de coup un manifestant le 1er mai.