Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Qui rêve d'un carrelet sur le littoral de Charente-Maritime ?

L'État lance la procédure d'attribution de 13 carrelets, ces cabanes en bois sur pilotis qui jalonnent le littoral de Charente-Maritime. Explications.

Des carrelets sur l'île Madame, en Charente-Maritime
Des carrelets sur l'île Madame, en Charente-Maritime © Maxppp - Xavier Léoty

C'est l'un des emblèmes de notre littoral : treize carrelets sont à saisir en ce moment en Charente-Maritime. Il s'agit de ces cabanes en bois sur pilotis, accrochées au bout d'un ponton ou accessibles par une échelle depuis l'estran à marée basse, depuis lesquelles on peut pêcher grâce à un filet suspendu au-dessus de l'eau (le carrelet est précisément le nom de ce filet).

Treize emplacements sont donc disponibles en ce moment, à Marsilly, Esnandes, Yves, Port des Barques, Saint-Laurent-de-la-Prée, Saint-Nazaire-sur-Charente, Saint-Palais-sur-Mer et Royan. Certains disposent déjà d'une construction, d'autres doivent être entièrement construits.

20 000 à 80 000 euros la construction

Mais attention : le coût de construction d’un ponton peut aller de 20 000 euros à 80 000 euros ! Et le rachat d'un carrelet déjà existant peut lui aussi être coûteux. Sans compter la redevance annuelle à verser à l'État, qui gère leur attribution puisqu'ils sont installés sur le domaine public maritime et délivre une autorisation d'occupation temporaire (quelques petites centaines d'euros).

Il faut rappeler que le carrelet n'est pas une résidence secondaire. Il n'y a pas d'eau, pas d'électricité, il est interdit d'y dormir. La cabane ne doit pas faire plus de 10 m². On compte plus de 500 carrelets en Charente-Maritime, où ils font partie du patrimoine culturel.

Les personnes intéressées pour l'exploitation d'un des treize carrelets disponibles ont jusqu'au 21 juin 2021 inclus pour déposer leur candidature auprès de la préfecture.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess