Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Les élections européennes 2019

Qui sont les Bretons qui peuvent accéder au Parlement Européen ?

Les élections européennes se tiendront ce dimanche 26 mai. A l'étude des différents sondages, quatre Bretons semblent assurés d'accéder au Parlement Européen. Pour le cinquième la situation est plus incertaine.

Marie-Pierre Vedrenne, Pierre Karleskind, Gilles Lebreton, Alain Cadec et Hervé Juvin.
Marie-Pierre Vedrenne, Pierre Karleskind, Gilles Lebreton, Alain Cadec et Hervé Juvin. © Maxppp - Photos PQR

Plus de 47 millions de Français sont appelés aux urnes ce dimanche 26 mai pour élire leurs représentants au Parlement Européen. En Bretagne, plus de deux millions d'électeurs sont invités à rejoindre les bureaux de votes. Cette année, ils pourront faire leur choix parmi 34 listes. Un record pour ce scrutin. 79 eurodéputés seront élus.

On compte peu de Bretons sur ces listes. Ils ne représentant que 4% des candidats aux européennes. Si l'on se fie aux derniers sondages publiés par les instituts, seuls quatre d'entre eux semblent assurés de disposer d'une siège au Parlement dimanche soir

Suspens pour Alain Cadec

Ça devrait passer sans problème pour la Rennaise Marie-Pierre Vedrenne et le Brestois Pierre Karleskind, respectivement 3e et 14e sur la liste "Rennaissance" emmenée par Nathalie Loiseau. Pas de soucis non plus pour le Morbihannais Hervé Juvin en 6e position sur la liste du Rassemblement National. Le Finistérien Gilles Lebreton, 11e sur cette même liste, devrait être élu pour un nouveau mandat.

Le suspens est en revanche plus grand pour l'eurodéputé sortant Alain Cadec. Les récents sondages créditent les Républicains de 13% des suffrages. Un score qui leur permettrait d'installer 12 élus au Parlement. En 13e position sur la liste de François-Xavier Bellamy, le président du Département n'est donc pas assuré de retrouver son fauteuil.

Un électeur sur deux prévoit de ne pas aller voter

Les Bretons présents sur les listes Génération.s, Envie d'Europe, France Insoumise ou Europe Ecologie - Les Verts ne sont pas en mesure d'être élus. Il faut néanmoins rester prudent. Ces sondages ne sont que des estimations. Les résultats dépendront aussi de la capacité des électeurs à se mobiliser dimanche. Selon les études, plus de la moitié des électeurs français n'envisagent pas d'aller mettre un bulletin dans l'urne le 26 mai.