Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Qui sont les militaires de Besançon décédés en opération en Guyane ?

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Besançon, France Bleu

Dans la nuit du 17 juillet, trois militaires français du 19e Régiment de Génie de Besançon sont morts dans le cadre de l'opération Harpie de lutte contre l'orpaillage illégal en Guyane. Les trois hommes étaient tous des militaires aguerris. Un hommage a lieu mercredi 24 juillet à Besançon.

Les trois militaires décédés en Guyane servaient au 19 Régiment de Génie de Besançon
Les trois militaires décédés en Guyane servaient au 19 Régiment de Génie de Besançon - @CEMAT_FR - Armée de Terre

Besançon, France

Un hommage au trois soldats du 19e Régiment de Génie de Besançon a lieu mercredi 24 juillet en présence de la ministre des Armées, Florence Parly. Un lieu de recueillement, accessible à tous, a aussi été installé à l'entrée du quartier Joffre.

C'est sur le terrain, alors qu'ils intervenaient dans le cadre d'une opération de lutte contre l'orpaillage illégal en Guyane, que trois militaires du 19e Régiment de Génie de Besançon sont décédés dans la nuit du 17 juillet. Ils ont été victimes d'émanations toxiques au fond d'une galerie. Les trois hommes étaient des militaires chevronnés, spécialisés dans le déminage.

Le sergent-chef Edgar Roellinger

Le sergent-chef Edgar Roellinger décédé dans l'opération Harpie en Guyane - Aucun(e)
Le sergent-chef Edgar Roellinger décédé dans l'opération Harpie en Guyane - Armée de Terre

Le sergent-chef Edgar Roellinger était âgé de 27 ans. Il était engagé dans l'armée depuis 7 ans. Il était chef de groupe au 19e Régiment de Besançon depuis juin 2012. Il a participé à de nombreuses opérations à l'étranger, dont l'opération Barkhane au Mali. Il était spécialisé dans le déminage depuis 2015, et a notamment exercé ces fonctions à Djibouti et en Ouganda. Sur l'opération Harpie, il était chef de section Fouille Opérationnelle Spécialisée.

Le caporal-chef Cédric Guyot

Cédric Guyot est décédé en opération en Guyane - Aucun(e)
Cédric Guyot est décédé en opération en Guyane - Armée de Terre

Le caporal-chef Cédric Guyot était âgé de 31 ans. Il était dans l'armée depuis 13 ans et au Régiment de Génie de Besançon depuis février 2006. Il était parti sur les terrains de guerre, notamment au Kossovo, en Afhganistann au Tchad et au Liban. 

En 2016, il s'était spécialisé dans le domaine « Fouilles Opérationnelles Spécialisées » (FOS).  Il était chef d'équipe sur la mission Harpie en Guyane.

Le caporal-chef Mickaël Vandeville

Mickaël Vandeville est décédé dans l'opération Harpie en Guyane en juillet 2019. - Aucun(e)
Mickaël Vandeville est décédé dans l'opération Harpie en Guyane en juillet 2019. - Armée de Terre

Le caporal-chef Mickaël Vandeville était âgé de 30 ans. Il servait dans l'armée depuis plus de 11 ans. Il avait été en opération en Afghanistan, au Mali, à Djibouti mais aussi auparavant en Guyane.

Il avait rejoint la section de Fouilles Opérationnelles Spécialisées en 2016.

Il avait été décoré à plusieurs reprises entre autre de la croix du combattant pour ses nombreuses missions.