Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Quintuple infanticide de Louchats : "Pardon à ces bébés et à la société que j'ai choquée"

Invitée à s'exprimer vendredi, avant que la cour d'assises de la Gironde parte délibérer dans le procès du quintuple infanticide de Louchats, l'accusée a demandé pardon à ces bébés, à la société et à ses filles, et a rappelé aux jurés que sa nouvelle vie est désormais entre leurs mains.

La cour d'assises de la Gironde va maintenant délibérer
La cour d'assises de la Gironde va maintenant délibérer © Radio France - Stéphanie Brossard

Après quatre jours de débats douloureux, où les mots avaient du mal à sortir, où les silences étaient souvent longs, l'accusée a pris les quelques minutes qui lui étaient offertes pour s'adresser à la cour d'assises de la Gironde. Un discours émouvant livré presque d'une seule traite.

"Mesdames et messieurs les jurés, monsieur le président, cette semaine de procès a été dure pour moi, chargée émotionnellement. Elle a ravivé en moi de terribles et cruels souvenirs. Cette semaine m'a permise d'être confrontée à cette terrible réalité et j'ai pu poser des mots sur les actes commis, de franchir un cap, de vous parler à vous tous; chose que je n'avais jamais faites jusqu'ici. C'est un cap que j'ai réussi à franchir et ça va m'aider, je pense, pour après. 

Moi même, j'ai été attentive aux débats et sur le fait de _parvenir un jour à considérer ces bébés comme mes enfants_. J'ai déjà abordé ça avec la psy. en prison. Et je m'engage à poursuivre la question.

J'aimerais demander pardon à ces bébés d'abord, et je n'aurais l'occasion de le faire qu'à ma sortie de prison en allant au cimetière ; à la société que j'ai heurtée, choquée pour ces terribles actes ; à tous mes proches, _à mes filles à qui j'ai infligée cette douleur_". Silence.

Je crois que j'ai à peu près fait le tour.

Je demande juste aux jurés qui vont délibérer, qui vont définir ma peine, de _garder à l'esprit que vous avez ma nouvelle vie entre vos mains_".

La cour d'assises de la Gironde est partie délibérer peu avant 9h30. 12 ans de réclusion criminelle ont été requis jeudi contre cette femme de 37 ans, accusée d'avoir mis au monde et provoqué la mort de cinq bébés entre 2009 et 2915 chez elle à Louchats dans le sud Gironde.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu