Faits divers – Justice

Quintuple infanticide de Louchats : un mois après, l'enquête piétine

Par Amaia Cazenave, France Bleu Gironde lundi 20 avril 2015 à 6:00

La maison où s'est déroulée le drame
La maison où s'est déroulée le drame © Radio France - Yves Maugue

Le 20 mars dernier, le petit village sud-girondin était secoué par un terrible fait divers : la découverte de cinq bébés morts, dans un pavillon de la commune. La mère soupçonnée d'avoir donné la mort à ses nouveaux-nés n'a toujours pas été entendue par les enquêteurs, son état de santé mentale ne le permet pas pour le moment.

Il y a un mois, les voitures et camionnettes de gendarmerie investissaient le village de Louchats. L’horreur dans cette commune située à une cinquantaine de kilomètres de Bordeaux et qui n’avait jamais connu pareille histoire. Ce fait divers avait secoué toute la région : la découverte de cinq nouveaux-nés morts, dont quatre dans le congélateur de la maison d’un jeune couple.

La mère n'est pas en état de répondre aux gendarmes

Aujourd'hui, l'enquête piétine notamment parce que l'état de santé de la mère âgée de 35 ans ne s'améliore pas. Un juge d'instruction a été nommé, une information judiciaire ouverte mais cette femme soupçonnée d'avoir tué ses cinq bébés n'a toujours pas été entendue, pas de mise en examen non plus.

La trentenaire est encore hospitalisée en milieu psychiatrique à l'hôpital Charles Perrens de Bordeaux. Ses facultés mentales semblent altérées et pour l'instant, dans cet état, impossible de la déférer devant un juge.

Cette femme soupçonnée de meurtres sur mineurs de moins de 15 ans pourrait ne jamais être jugée , puisqu'en France la médecine l'emporte sur la justice.

Un procès pour le père de famille

En revanche, il pourrait bien y avoir un procès pour son mari, paysagiste au Barp. Il vit actuellement sous contrôle judiciaire avec les deux filles du couple âgées de 13 et 15 ans, dans leur pavillon du Louchats. Il est mis en examen pour non dénonciation de crime et recel de cadavre.