Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Jusqu'à dix ans de prison ferme pour des proxénètes bulgares à Paris

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Ce jeudi 3 décembre, quinze proxénètes bulgares ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Bobigny de six mois à dix ans de prison. Certains devront payer 500.000 euros d'amende après avoir organisé un large réseau de prostitution entre 2015 et 2018 dans toute l'Île-de-France.

France le 28 fevrier 2017. Une prostituée travaille sur le bord d'une route départementale (Illustration.)
France le 28 fevrier 2017. Une prostituée travaille sur le bord d'une route départementale (Illustration.) © Maxppp - Alex Baillaud

Ils comparaissaient depuis le 18 novembre pour "proxénétisme aggravé", "traite des êtres humains" et "association de malfaiteurs" : le tribunal correctionnel de Bobigny a condamné quinze proxénètes bulgares à des peines de  six mois à dix ans de prison ferme ce jeudi 3 décembre. 

Cinq chefs de clans devront payer 500.000 euros d'amende et ont l'interdiction de remettre un pied en France après avoir purgé leur peine.

Trois ans de proxénétisme

Tous les prévenus ont par ailleurs été condamnés à l'interdiction de porter ou de détenir une arme soumise à autorisation pendant une durée de dix ans. Ils ont participé entre 2015 et 2018 à un vaste réseau de prostitution aux portes de Paris, en Essonne et dans le Val-de-Marne. De jeunes femmes venues de Bulgarie étaient obligées de se prostituer, battues et privées de tous leurs revenus. Certaines prostituées "gradées" reproduisaient le schéma avec les plus jeunes. Elles ont aussi été condamnées à des peines de prison et des amendes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess