Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Rambervillers : une jeune femme tuée par balle, un homme en garde à vue

dimanche 27 août 2017 à 13:27 - Mis à jour le dimanche 27 août 2017 à 19:06 Par Cédric Lieto, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

Laura, tout juste 18 ans, a perdu la vie ce samedi soir à Rambervillers dans les Vosges. Elle aurait reçu une balle dans la poitrine. Un homme de 28 ans est en garde à vue.

Sa famille et ses amis se recueillent devant la maison où Laura est décédée
Sa famille et ses amis se recueillent devant la maison où Laura est décédée © Radio France - Cédric Lieto

Que s'est-il passé ce samedi 26 août au soir à Rambervillers, dans les Vosges ? Laura, une jeune fille de 18 ans a été tuée vers 20 heures par arme à feu. Son compagnon, âgé de 28 ans, a été placé en garde à vue. Un homme fortement alcoolisé et sous l'emprise de stupéfiants au moment de son interpellation.

Accident ou homicide volontaire ?

Pour l'heure, on ignore s'il s'agit d'un accident ou d'un homicide volontaire. Dans un premier temps, ce samedi soir, l'homme reconnaissait avoir tiré mais affirmait que sa balle avait ricoché accidentellement avant de tuer sa compagne. Il n'a pas pu être entendu depuis. L'auteur présumé a été hospitalisé ce dimanche après s'être tapée la tête contre un mur de sa cellule. Ce que l'on sait pour l'instant, c'est que cet homme de 28 ans a jeté son arme dans les eaux de la Mortagne après le drame avant l'arrivée des secours. Une arme depuis retrouvée par les enquêteurs.

Devant la maison où s'est déroulé le drame, rue Clémenceau, la mère, la soeur de la victime ainsi que des amis pleurent la jeune fille qui venait d'avoir son bac. Des bougies et des fleurs ont été déposées. Isabelle Eve, une amie de la famille envisage d'organiser une marche blanche dans les jours à venir à la mémoire de Laura :

Que ça ne se reproduise plus. Il faut prévenir les jeunes filles de ne pas côtoyer certaines personnes qu'il n'y a pas à côtoyer."