Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rambouillet : la police déjoue une tentative d'escroquerie à la fausse ordonnance

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Ce jeudi, à Rambouillet (Yvelines), une femme de 31 ans a été placée en garde à vue. A l'aide de fausses ordonnances, elle a tenté de se procurer un traitement contre le cancer d'une valeur de 9000 euros en écumant les pharmacies.

Tentative d'escroquerie à la fausse ordonnance à Rambouillet
Tentative d'escroquerie à la fausse ordonnance à Rambouillet © Radio France - Jade Peychieras

La police de Rambouillet (Yvelines) a déjoué, mercredi, une tentative d’escroquerie à la fausse ordonnance. C'est un pharmacien de Rambouillet qui a donné l'alerte mercredi. Il explique à la police qu'une femme s’est présentée la veille à son officine et qu'elle a commandé un traitement contre le cancer d’une valeur de 9000 euros. 

L'arnaqueuse voulait escroquer plusieurs pharmaciens

Le pharmacien précise qu'il a découvert que l’ordonnance est un faux. Il remarque que les identités des médecins ne correspondent pas à l'ordonnance. Un contact avec plusieurs de ses confrères confirme ses doutes. Les autres pharmaciens indiquent qu'ils ont eux-aussi reçu une commande des mêmes médicaments par la même personne. 

La police met en place une souricière

Les policiers décident de prendre l'arnaqueuse la main dans le sac. Une équipe en habits de ville, se poste près des pharmacies pour les surveiller. La femme-escroc est interpellée sans incident et placée en garde à vue.

La femme reconnaît l'arnaque

Face aux policiers, elle reconnaît les faits. Elle explique qu'elle a contacté une personne via Snapchat qui lui a envoyé les fausses ordonnances par mail. Elle dit qu'elle voulait gagner de l'argent.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess