Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Ramenez-nous notre sapin" demandent ces commerçants de Laval après le vol d'un sapin géant

-
Par , France Bleu Mayenne

Plusieurs commerçants de la rue Souchu-Servinière, de la rue Rennaise et du carrefour aux Toiles viennent de déposer plainte après le vol de leur sapin géant, installé sur le parking des Remparts à Laval. Dépités à l'approche de Noël, ils lancent un appel aux voleurs.

Plus de sapin géant mais son bac à sable vide et désolé sur le parking des remparts à Laval.
Plus de sapin géant mais son bac à sable vide et désolé sur le parking des remparts à Laval. © Radio France - Céline Autin

Les commerçants de la rue Souchu-Servinière, de la rue Rennaise et du carrefour aux Toiles à Laval font grise mine, un mois avant Noël. À peine installé vendredi 26 novembre, leur sapin de trois mètres a été volé dans la nuit de dimanche à lundi. Ils portent plainte et lancent un appel aux voleurs.

Les efforts des commerçants bien mal récompensés

Cette année, la ville de Laval n'a pas installé de sapins de Noël dans les rues. Pour compenser, et participer à leur manières aux illuminations qui attirent du monde, les commerçants autour de la rue Souchu-Servinière se sont cotisés pour installer dans le quartier plusieurs petits conifères, ainsi qu'un immense sapin de Noël de trois mètres. Installé vendredi après-midi sur le parking des remparts au prix de grands efforts, ce dernier est volé dans la nuit de dimanche à lundi.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

De quoi rendre Nicolas Cribier, patron de l'Auberge des Remparts, bien amer : "c'est bête et méchant. On s'est investi, et je ne parle même pas du point de vue financier, c'est juste du temps, mais ça nous gâche la fête." Il a lui-même été porter plainte et espère que les caméras de surveillance de la rue permettront d'identifier le ou les voleurs. Mais il souhaite leur adresser un message : "Ramenez-nous notre sapin ! S'il revient, on est prêts à retirer notre plainte."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess