Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Randonneuses fauchées par une voiture dans la Drôme : une deuxième personne décédée

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Le bilan de l'accident de Beaumont-lès-Valence (Drôme) s'alourdit ce mercredi soir. La randonneuse grièvement touchée a succombé à ses blessures. Une de ses compagnes de promenade était morte sur le coup.

Gendarmerie (photo d'illustration)
Gendarmerie (photo d'illustration) © Radio France - Nathalie De Keyzer

Des randonneuses ont été fauchées par une voiture ce mercredi vers 9h à Beaumont-lès-Valence, sur la départementale 538, en limite de la commune de Montmeyran.

Une dame de 75 ans, habitant Beaumont-lès-Valence, est morte sur le coup. Une autre femme, du même âge, avait été transportée à l'hôpital de Valence dans un état critique. Elle a succombé à ses blessures. La troisième randonneuse, une dame de 90 ans, est indemne physiquement.

D'après les premiers éléments de l'enquête, c'est elle qui a traversé la première la D538 et elle a gagné l'autre côté de la route saine et sauve. Ses deux compagnes de promenade, qui traversaient après elle, ont été percutées.

Le conducteur entendu

L'enquête pénale se poursuit pour déterminer les responsabilités. L'endroit où ont traversé les randonneuses est une petite ligne droite entre deux virages et après une pente, sans passage piéton protégé.

Le conducteur de la voiture, un homme de 85 ans, a été entendu. Il explique ne pas les avoir vues. Il a été placé en garde-à-vue ce mercredi après-midi comme le veut la procédure, puis libéré dans la soirée. Son état de santé n'était plus compatible avec la garde-à-vue. 

Les corps des deux victimes doivent être autopsiées ce jeudi.

Choix de la station

France Bleu