Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Rappel de nouveaux lots de reblochons fabriqués en Haute-Savoie

samedi 23 juin 2018 à 6:14 Par Christophe Van Veen, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Les autorités sanitaires rappellent de nouveaux lots de reblochons issus de la fromagerie Chabert en Haute-Savoie. L'enquête vient de faire une avancée importante.

Illustration
Illustration © Maxppp - maxppp

Cruseilles, France

Appliquant le principe de précaution, le ministère de l'Agriculture a annoncé ce jeudi un nouveau rappel de fromages au lait cru issus de Chabert à Cruseilles (Haute-Savoie).    

10 tonnes de reblochon concernées

Les nouveaux lots incriminés concernent des fromages entiers AOP Reblochon laitier au lait cru vendus sous les marques Campagne de France,  Chabert "Le Cervens", Les Glières, et Maison des Gourmets vendus dans les enseignes Système U, Casino, Carrefour, Cora/Match, avec l'estampille FR 74. 303.050 CE avec pastille caséine rouge.  

Un autre lot concerne des demi-fromages AOP Reblochon laitier au lait cru vendus sous marques Alpi, Auchan Mmm !, Chabert, Reflets de France, Saveur de nos régions, Netto et Terrier, chez les enseignes Aldi, Auchan, Carrefour, Casino, Système U, Intermarché et Lidl, avec l'estampille FR 74.289.050 CE avec pastille caséine rouge. 

Ces rappels constituent dix tonnes de reblochon (qui se rajoutent aux près de 330 tonnes déjà ciblées par les précédents rappels). Un numéro vert est ouvert sept jours sur sept de 9 heures à 20 heures, le 0.800.94.52.35.

Deux élevages suspects identifiés

D'où vient la bactérie ? C'est tout l'objet de l'enquête depuis le début de cette crise sanitaire à la mi-mai. Une douzaine d'enfants ont été contaminés par la bactérie Escherichia Coli O26. 

La fromagerie et le ministère annoncent une avancée majeure dans l'enquête : la bactérie a été détectée dans deux élevages laitiers fournisseurs de la fromagerie Chabert. Les investigations se poursuivent avec des analyses complémentaires.

Chabert indique que toutes les productions issues du premier élevage ont été retirées dans les précédents rappels de reblochon. L'autre élevage ne fournit pas l'usine de Cruseilles mais l'unité de production de Villaz à côté. C'est ce deuxième élevage identifié qui entraîne ce nouveau rappel de produits annoncé vendredi.