Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Rapport d'enquête sur la collision mortelle entre un TER et une voiture à Jonches en 2018

-
Par , France Bleu Auxerre

Le Bureau d'enquêtes sur les accidents de transport terrestre a publié ce mardi son rapport sur la collision entre un TER et une voiture en janvier 2018 dans l'Yonne au passage à niveau de Jonches. Mauvaise visibilité et conversation téléphonique ont contribué à l'accident.

Accident de Jonches dimanche  14 janvier 2018
Accident de Jonches dimanche 14 janvier 2018 © Radio France - Damien Robine

Auxerre, France

Le bureau d'enquêtes sur les accidents de transport a publié un rapport de cinquante pages sur la collision entre un TER et une voiture en janvier 2018, dans l'Yonne, le dimanche 14 janvier 2018 au passage à niveau de Jonches vers 17h30. 

La voiture s'était arrêtée sur le passage à niveau entre les barrières avant d'être percutée par un TER en provenance de la gare d'Auxerre.  Les deux occupants ont été tués.

La cause 

"La cause directe de l’accident est le redémarrage subit du véhicule léger en marche avant lors de l’arrivée du train, alors que le véhicule était précédemment arrêté entre la voie ferrée et la demi-barrière sans empiéter sur le gabarit du passage du train." précise le rapport. Par ailleurs "Les informations disponibles n’ont pas permis de reconstituer avec certitude les circonstances  ayant précédé l’accident, notamment en raison de l’impossibilité de recueillir des données utiles à l’analyse dans les calculateurs équipant le véhicule léger."

Deux facteurs à prendre en compte

Deux facteurs ont contribué à la survenue de l'accident selon les experts : la visibilité était réduite sur la voie ferrée depuis l'espace sur lequel était arrêté le véhicule et la conversation téléphonique tenue par la conductrice de la voiture a pu perturber sa prise de décision.  

Dispositif conforme

Le dispositif d'alerte de l'arrivée des trains a été conforme au règlement. Il n' y a pas eu de dysfonctionnement : "des durées conformes au délai d’annonce minimal figurant dans la fiche signalétique, ainsi qu’aux dispositions de l’article 10 de l’arrêté du 18 mars 1991 modifié qui impose un délai minimum de 20 secondes entre le déclenchement de l’alerte et l’arrivée du train."

Des recommandations

Le bureau d’enquête recommande des actions de communication rappelant les dangers de l'usage du téléphone au volant, il propose aussi d'équiper les véhicules avec des enregistreurs de données qui pourraient être exploitées pour l'amélioration de la sécurité.

Depuis cet accident, le préfet de l'Yonne a décidé de faire supprimer le passage à niveau et de mettre bientôt en place une déviation entre la route de Monéteau et la route de Troyes pour le contourner, déviation soumise à enquête publique.