Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Rarissime : un procès pour viols devant les assises d'Orléans renvoyé en raison de la grève des avocats

-
Par , , France Bleu Orléans

C’est sans doute inédit à Orléans : un procès qui devait se tenir cette semaine devant la cour d'assises d'Orléans a été renvoyé à septembre 2020, à la demande des avocats de la défense et de la partie civile. L'homme qui devait être jugé pour viols sur la fille de sa compagne reste en détention.

Le palais de justice d'Orléans.
Le palais de justice d'Orléans. © Radio France - Adèle Bossard

La grève des avocats est entrée dans sa cinquième semaine : les avocats orléanais se battent toujours pour préserver leur régime autonome de retraites. Et ce mardi, la grève a eu une conséquence sans doute inédite à Orléans : un procès prévu devant la Cour d'Assises a été renvoyé. 

Un procès pour viols renvoyé

Un homme de 55 ans devait être jugé pour des viols sur la fille de sa compagne. Il est en détention provisoire depuis mars 2017. Et comme tout justiciable, il a le droit d'être jugé "dans un délai raisonnable" : le renvoi accordé par la Cour d'Assises est donc "tout à fait exceptionnel, dans le cadre d'une situation exceptionnelle", souligne Maître Ladislas Wedrychowski. 

J'ai la chance d'avoir une cliente compréhensive

L'avocat de la victime présumée dans ce procès poursuit : "j'ai la chance d'avoir une cliente à qui j'ai expliqué la situation des avocats et qui a parfaitement compris les raisons pour lesquelles j'ai été contraint de solliciter cette demande. Il en était de même du côté de l''accusé et ce ce qui a permis d'obtenir ce renvoi." 

D'autres procès devant les assises probablement renvoyés cette semaine

Ce procès devrait finalement avoir lieu en septembre 2020. D'autres affaires prévues cette semaine et la semaine prochaine devant les Assises du Loiret pourraient être renvoyées pour la même raison.

Maître Wedrychowski convient que "ça devient très difficile pour les avocats et pour les justiciables : j'en ai parfaitement conscience, mais c'est la seule façon de se faire entendre, la balle est maintenant dans le camp du gouvernement". Et la réunion qui s'est tenue mardi soir à Paris entre le Premier ministre Edouard Philippe, la ministre de la Justice Nicole Belloubet, et les représentants des avocats, n'a pas permis d'avancer : le gouvernement n'entend pas revenir sur le passage à une retraite à points pour les avocats. 

Situation toujours bloquée 

Le bâtonnier des avocats d'Orléans, Hugues Leroy, affirme sur France Bleu Orléans ce mercredi que "c'est grave : le gouvernement s'enlise dans une réforme inique qui n'a aucun sens : on va doubler nos cotisations et diminuer nos retraites ! Et on dit "mais, on va vous accompagner" ! C''est complètement fou".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu