Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Cinq ans après le décès de Rémi Fraisse, un rassemblement à Gaillac

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Cinq ans jour pour jour après la mort de Rémi Fraisse, un rassemblement avait lieu à Gaillac dans le Tarn pour lui rendre hommage. Des gilets jaunes ont accompagné les militants écologistes.

Un pique-nique était organisé au centre de Gaillac par les manifestants.
Un pique-nique était organisé au centre de Gaillac par les manifestants. © Radio France - Romain Dézèque

Gaillac, France

Environ 150 personnes se sont réunies dans le centre-ville de Gaillac, cinq ans jour pour jour après le décès de Rémi Fraisse, ce jeune militant écologiste mort après l'explosion d'une grenade des forces de l'ordre lors d'une manifestation contre le barrage de Sivens. Les parents absents, les manifestants se sont d'abord rendus sur le site de Sivens pour un moment de recueillement, avant de venir à Gaillac. Cinq ans après et alors qu'un nouveau projet semble acté, il y a toujours de la colère chez certains. "Je savais que ça allait mal se terminer" dit ce militant, présent à Sivens le 26 octobre 2014, "on voyait que les flics étaient là pour taper, par pour autre chose. Alors qu'il n'y avait rien qui se passait, rien à protéger.

Des propos qui trouvent de l'écho chez certains gilets jaunes, une trentaine qui sont venus apporter leur soutien. "Nous en tant que gilet jaune, on est victime de violences policières comme l'a été Rémi, raconte Joan. Quand on voit la mort de Zineb Redouane (décédée après avoir été blessée par une grenade lacrymogène à Marseille, ndlr), le massacre de Geneviève Legay à Nice, le nombre d'éborgnés, le nombre de blessés... On finira par gagner parce que l'histoire nous donnera raison de toute manière." Beaucoup regrettent qu'aucune leçon n'ait été tirée de ce drame. 

La justice s'est prononcée une première fois sur l'éventualité d'un procès. Les juges d'instruction ont ordonné un non-lieu en faveur du gendarme qui a lancé la grenade offensive. Cette ordonnance doit être - ou non - confirmée en appel le 9 janvier prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu