Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rave party à Lieuron : le préfet interdit le rassemblement de soutien à Rennes

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu

Un appel à se rassembler samedi 9 janvier en soutien au jeune homme incarcéré a été lancé sur les réseaux sociaux. La préfecture d'Ille-et-Vilaine craint des débordements et explique que la manifestation n'a pas été déclarée.

Un des hangars qui accueillait la rave party de Lieuron (Ille-et-Vilaine) s'est vidé dans la nuit du vendredi 1er au samedi 2 janvier 2021.
Un des hangars qui accueillait la rave party de Lieuron (Ille-et-Vilaine) s'est vidé dans la nuit du vendredi 1er au samedi 2 janvier 2021. © Radio France - Evan Lebastard

À la suite du placement en détention provisoire d'un habitant d'Iffendic (Ille-et-Vilaine), soupçonné d'être l'un des organisateurs de la rave party de Lieuron, un appel à manifester a été lancé sur les réseaux sociaux. Un comité de soutien invite à un rassemblement à 14h place de la République à Rennes ce samedi 9 janvier pour demander la libération immédiate de ce jeune homme.

Pas de déclaration dans le délai imparti

Dans la mesure où cet appel n'a pas fait l'objet d'une déclaration en préfecture "dans le délai de trois jours francs avant le rassemblement comme le prévoit pourtant la législation, il ne s'inscrit dans aucun cadre légal," écrit la préfecture d'Ille-et-Vilaine dans un communiqué. "Le protocole sanitaire, le dispositif de sécurité et le lieu de rassemblement n’ont par ailleurs pu faire l’objet d’échanges."

Pour justifier cette interdiction, le préfet, Emmanuel Berthier, met également en avant des risques de débordement. _"_Si la liberté de manifester est garantie par notre dispositif légal, elle doit être conciliée avec le respect de l’ordre public," ajoute le préfet.

De nouvelles interpellations

Ce vendredi 8 janvier, le procureur de la République de Rennes doit par ailleurs en dire plus sur l'interpellation de quatre personnes, ce mercredi 6 janvier. Elles seraient liées, elles aussi, à l'organisation de la rave party de Lieuron.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess