Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Rayons X : une salariée irradiée à Colomiers

mardi 18 août 2015 à 20:01 France Bleu Occitanie

L'incident remonte au 31 juillet, dans l'entreprise de radiographie industrielle Apave SudEurope à Colomiers, près de Toulouse. L'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) évoque une défaillance grave.

Schéma de la casemate sur le site de l'Apave Sudeurope de Colomiers (source : ASN )
Schéma de la casemate sur le site de l'Apave Sudeurope de Colomiers (source : ASN )

Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime a été exposée pendant trois minutes à des rayons X dans un local normalement ultra-sécurisé où elle n'aurait jamais dû se trouver. 

Le site columérin de l'Apave Sudeurope est situé avenue Jean Monnet sur la zone industrielle de Gramont à proximité des usines Airbus. L'entreprise est très connue dans le domaine de la sécurité industrielle. La salariée n'est pas blessée mais des séquelles sont redoutées à long terme. 

"Un écart réglementaire et une défaillance grave de l'organisation de la radioprotection". — Communiqué de l' ASN, Autorité de Sûreté Nucléaire 

Selon l'ASN, l'Autorité de Sûreté Nucléaire, qui révèle l'incident, la victime a reçu en tout une dose de 82 millisieverts, plus de quatre fois supérieure à la limite autorisée. 

Mais surtout les faits ont eu lieu dans un bunker (casemate) : un local confiné mais dont le système de sécurité a été désactivée, volontairement, le 30 juillet. L'ASN évoque une défaillance technique.

Les explications de Maxime Bacquié.

Une opératrice irradiée à Colomiers

Par :