Faits divers – Justice

Rebondissement à Saint-Nazaire : c'est le gendarme qui a tiré sur sa compagne

Par Pascal Roche, France Bleu Loire Océan et France Bleu vendredi 18 septembre 2015 à 19:04

L'appartement où un homme a tué son ex-compagne
L'appartement où un homme a tué son ex-compagne

Contrairement à ce que laissait penser la scène du crime, l'enquête s'oriente désormais vers une tout autre piste. Le gendarme retrouvé mort jeudi dans un appartement de Saint-Nazaire se serait suicidé après avoir tiré sur sa compagne.

Au lendemain de la mort d'un jeune gendarme à Saint-Nazaire, l'enquête permet d'en savoir un peu plus sur le drame qui s'est noué dans l'appartement de l'avenue de la République. Les policiers pensent désormais que cet homme de 20 ans a tiré sur la jeune femme de 19 ans avant de se suicider d'une balle dans la tête.

Faute de témoignage, une première version des faits avait présenté le scénario inverse. Or, les policiers ont découvert l'existence d'un SMS adressé par le gendarme à un de ses amis, un message dans lequel il dit : "Désolé pour ce que je vais faire". Par ailleurs, la locataire de l'appartement a appelé son père jeudi à la mi-journée pour lui signaler que le jeune gendarme était chez elle et la menaçait avec une arme. Les deux jeunes étaient en couple il y a encore quelques jours mais ils s'étaient séparés le week-end dernier, tous deux étaient originaires de Cholet dans le Maine-et-Loire. La jeune femme était étudiante à l'IUT de Saint-Nazaire, le jeune homme gendarme adjoint à la brigade de la Roche-sur-Yon en Vendée.

Vendredi, l'étudiante était encore hospitalisée dans un état grave, elle a reçu deux coups de feu en plein visage et elle n'est pas en mesure de s'exprimer pour livrer son témoignage. Selon la procureure de la République de Saint-Nazaire, le jeune militaire a utilisé son arme de service qu'il aurait récupérée dans sa brigade, le jeune homme était en effet en permission depuis le 6 septembre et il avait laissé son pistolet à la caserne.