Faits divers – Justice

Recherche d'emploi : des Bourguignons se font arnaquer

Par Christophe Tourné et Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne mardi 24 janvier 2017 à 15:27

Attention aux offres d'emploi bidon
Attention aux offres d'emploi bidon © Maxppp - PELAEZ Julio

Les gendarmes de Côte-d'Or alertent les usagers au sujet d'une arnaque à l'embauche sur internet. La technique utilisée a fait -selon la gendarmerie- plusieurs victimes en Bourgogne.

On le sait, les personnes peu scrupuleuses manquent rarement d'imagination et le domaine de la recherche d'emploi n'est pas épargné. Leur mode d'action est d'ailleurs assez simple mais semble redoutablement efficace.

"Le Pôle Emploi répond qu'il ne peut rien faire"

En général il s'agit de percevoir un chèque et de rembourser une partie de la somme à son "futur employeur". Ce sont des offres déposées sur des sites de recrutement en ligne par des gens qui se font passer pour des entreprises qui ont pignon sur rue ou des particuliers employeurs. Tout le monde peut se faire avoir comme en témoigne Valérie, une montbardoise de 47 ans. L'un de ses jeunes voisins âgé d'une vingtaine d'années avait répondu à une fausse annonce sur le site de Pôle Emploi!

Le témoignage de Valérie, une montbardoise de 47 ans

En cas de doute sur une offre d'emploi, contactez immédiatement la brigade de gendarmerie ou le commissariat de police le plus proche de chez vous. Les conseils pour éviter de vous faire avoir: ne jamais accepter de somme d’argent avant la signature d'un contrat de travail. Enfin, évidemment, il ne faut sous aucun prétexte divulguer vos données personnelles (numéro de sécurtié sociale, RIB, numéro de permis de conduire etc.) à un inconnu.

Une technique bien rodée

Ces professionnels de l'arnaque ne résident pas en Côte-d'Or et bien souvent, même pas en France. Ils déposent tout un tas d'offres sur des sites internet de recrutement. Soit en tant que particulier employeur, soit en usurpant carrément l'identité d'une entreprise. Vous postulez à l'une de ces offres en ligne et quelques temps après on vous informe que votre candidature est retenue. C'est là que débute une machination véritablement infernale. Votre interlocuteur vous demande d'encaisser un chèque et pour un motif X ou Y de restituer une partie de l'argent via un virement bancaire. Vous ne pouvez vous douter de rien car le chèque en général vous avez pu l'encaisser sans soucis, l'argent est donc sur votre compte.

Le problème c'est que ce sont des chèques volés et la banque à 15 jours pour faire les vérifications d'usage et peut au bout de ce délai vous débiter des sommes indûment perçues. Résultat vous l'avez compris, si entre temps, vous avez effectué le virement bancaire en faveur de votre vrai-faux futur employeur vous avez perdu une somme d'argent plus ou moins conséquente que vous ne retrouverez probablement jamais.