Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Reconfinement : la police évacue une trentaine de personnes et ferme un bar clandestin, près d'Orléans

-
Par , , France Bleu Orléans

A Saint-Jean-le-Blanc, dans l'agglomération orléanaise, la police a procédé à l'évacuation d'une trentaine de personnes rassemblées dans un bar à chicha clandestin, dans la nuit de samedi à dimanche. L'organisateur de la soirée fera l'objet de poursuites judiciaires, l'établissement a été fermé.

Police (photo illustration)
Police (photo illustration) © Radio France - Claudia Calmel

La police est intervenue dans la nuit de samedi à dimanche pour démanteler un bar clandestin à Saint-Jean-le-Blanc, au sud d'Orléans. 

En fait, la police a d'abord été appelée par des habitants de Saint-Jean-le-Blanc pour intervenir pour un tapage nocturne dans un local actuellement en rénovation. Sur place, les forces de l'ordre découvrent une trentaine de personnes en train de fumer de la chicha et de consommer des boissons, comme dans un bar classique, avec des tables et des chaises.

L'organisateur fait l'objet de poursuites judiciaires

Tous ces consommateurs ont été évacués sur le champ et la police indique que l'organisateur de cette soirée va faire l'objet de poursuites judiciaires. Le bâtiment a été fermé et des scellés y ont été posés pour en interdire l'accès.

Mais globalement, le confinement est bien respecté, selon la préfecture

La préfecture du Loiret explique toutefois que "les mesures de fermeture et de confinement sont globalement respectées même s'il y a  en effet quelques établissements qui ne jouent pas le jeu". Et ajoute qu'il y a "une très forte présence de contrôles de police et gendarmerie sur la voie publique en ce moment avec le renfort le week-end dernier de la CRS51 de Saran".

La préfecture ne donne aucun chiffre sur le nombre de verbalisations effectuées depuis le début du reconfinement dans le Loiret, puisque "ils sont collectés au Ministère de l'Intérieur qui communique au niveau national."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess