Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Reconstitution de l'assassinat de la Ligérienne Charlotte Roman : sa famille témoigne

La reconstitution de l'assassinat de la Ligérienne Charlotte Roman a lieu ce vendredi soir sur les hauteurs du lac du Bourget en Savoie. La famille de la victime sera là. L'ancien amant de la jeune femme est soupçonné de l'avoir poussée dans le vide.

Une route du col de la Chambotte en Savoie où le corps de la jeune femme a été retrouvé
Une route du col de la Chambotte en Savoie où le corps de la jeune femme a été retrouvé - Alain Bertrand

Saint-Étienne, France

Une douloureuse épreuve pour la famille de Charlotte Roman. Ce vendredi 13 septembre, sur une route du col de la Chambotte en Savoie, elle va assister à la reconstitution de l'assassinat de la jeune femme retrouvée dans la nuit du 26 au 27 juillet 2018. Son ancien amant est soupçonné de l'avoir délibérément poussée dans le vide.

La détresse d'une maman

Marie-Thérèse Bertrand, la mère de la victime, va assister à la reconstitution ce vendredi soir. Elle sera accompagnée de sa seconde fille et de son frère installé dans la Loire. Une épreuve pour cette retraitée qui veut connaître la vérité : " J'ai déjà mal donc je ne peux pas avoir plus mal. Pour avancer je suis obligée d'être là, je suis obligée de le voir [...] il doit s'expliquer, dire la vérité. J'ai rien pour le moment, c'est comme si il n'existait pas [...] et là je pense qu'il va exister".

"J'ai déjà mal donc je ne peux pas avoir plus mal" — Marie-Thérèse Bertrand, mère de la victime

La maman de Charlotte n'a jamais cru à la piste accidentelle d'abord évoquée. Elle en est persuadée, l'homme mis en examen pour assassinat est coupable : "Je veux qu'il dise pourquoi il a fait ça, c'est monstrueux".

"Ce qu'il a fait c'est monstrueux. On ne doit pas enlever la vie à quelqu'un, que ce soit n'importe qui" — Marie-Thérèse Bertrand, mère de la victime

Marie-Thérèse ne sait pas si elle aura le courage et l'envie de s'adresser à cet homme : " Je ne sais pas si j'en ai le droit. Je vais passer par mon avocat".

Alain Bertrand, l'oncle de Charlotte, va aussi assister à la reconstitution pour soutenir sa sœur et sa nièce: " Perdre un enfant c'est une amputation à vie. Et ma nièce [...] n'accepte pas. Et puis elles ont peur aussi que des choses ressortent sur la vie de Charlotte. Le jour du procès va être encore plus compliqué".

L'enquête

La piste accidentelle a rapidement été écartée, notamment suite à l'audition d'un témoin. La voiture d'un Isérois de 39 ans était sur les lieux du drame. Il s'est avéré être l'ancien amant de la jeune femme et n'aurait pas supporté qu'elle le quitte après quelques mois de relation. 

Le 26 juillet 2018, une fois le service de Charlotte terminé au restaurant Le Belvédère, il l'aurait retrouvée et poussée dans le vide. Il a d'abord reconnu les faits avant de se rétracter. Des aveux que son avocat ne confirme pas au nom du secret de l'instruction.

L'autopsie réalisée sur le corps de la jeune femme n'a révélé aucune fracture. Des coups lui aurait été portés après sa chute sur une vingtaine de mètres.

Choix de la station

France Bleu