Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Recrudescence des cambriolages : l'appel à la vigilance des gendarmes de Bagnols-sur-Cèze

mercredi 24 octobre 2018 à 12:01 Par Leila Mechaouri, France Bleu Gard Lozère et France Bleu Vaucluse

Les gendarmes de Bagnols-sur-Cèze (Gard) rappellent les conseils de prévention ce mercredi après une hausse des cambriolages aux abords de la RN580.

Des véhicules de gendarmerie.
Des véhicules de gendarmerie. © Radio France - Adrien Bossard

Bagnols-sur-Cèze, France

Depuis une semaine, les gendarmes de Bagnols-sur-Cèze constatent une reprise des cambriolages aux abords de la RN 580. Entre cinq et dix logements ont été visités en quelques jours entre Bagnlos-sur-Cèze et Saint-Laurent-des-Arbres. Le mode opératoire est toujours le même : deux cambrioleurs à visage découvert agissent en pleine journée. Aucune infraction n'est constatée, ce qui implique que les maisons n'étaient pas fermées. D'où l'appel à la vigilance lancé par les gendarmes mercredi 24 octobre. 

"Fermez votre portail, c'est dissuasif. Fermez toutes vos portes et vos fenêtres, le jour comme la nuit, et que vous soyez à votre domicile ou pas." - Commandant Nicolas Destriez

Le commandant Nicolas Destriez rappelle que pendant les vacances, chacun peut profiter de l'opération "Tranquillité vacances". Il suffit pour cela de signaler son absence sur un fichier auprès de la gendarmerie ou de la police. Des patrouilles vérifient alors régulièrement que les logements n'ont pas été visités. 

Par ailleurs, en cas de cambriolage, le premier réflexe est de ne rien toucher pour permettre l'intervention de la police scientifique. 

"L'acte réflexe c'est : je ne touche à rien et j'appelle les forces de gendarmerie."

Les malfaiteurs recherchent les objets de type tablettes ou téléphones portables, les bijoux de valeur et les liquidités. Toutefois, malgré cette hausse constatée ces derniers jours, le commandant Destriez ne veut pas "provoquer la psychose" et souligne que les cambriolages sont tout de même en baisse en moyenne.