Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le braqueur Redoine Faïd arrêté dans l'Oise après trois mois de cavale

mercredi 3 octobre 2018 à 6:16 - Mis à jour le mercredi 3 octobre 2018 à 7:33 Par Antoine Quevilly, Martine Bréson et Emmanuel Collardey, France Bleu Paris, France Bleu Nord, France Bleu Picardie et France Bleu

L'homme le plus recherché de France a été interpellé ce mercredi 3 octobre vers 4 heures. Le braqueur multirécidiviste Rédoine Faïd a été arrêté dans un appartement du quartier du Moulin à Creil (Oise). Il s'était évadé en hélicoptère de la prison de Réau (Seine-et-Marne) le 1er juillet dernier.

La cavale de Redoine Faïd aura duré 93 jours.
La cavale de Redoine Faïd aura duré 93 jours. © Maxppp - Alexander Roth-Grisard

Creil, France

La cavale du braqueur Rédoine Faïd, 46 ans, a duré 93 jours. Elle s'est terminée ce mercredi 3 octobre 2018. L'homme le plus recherché de France a été interpellé vers 04h00 du matin dans un appartement du quartier du Moulin à Creil dans l'Oise. Un logement occupé par une amie du fugitif, qui était présente au moment de l'intervention policière. L'arrestation a mobilisé une centaine de policiers des BRI de Paris, Versailles renforcés par leurs collègues de Lille. Elle s'est déroulée dans le calme. Le braqueur multirécidiviste a été placé en garde à vue ainsi que 4 autres personnes, dont l'amie qui occupait l'appartement, mais aussi le frère et deux autres membres de la famille du braqueur.  D'après nos informations, les enquêteurs sont parvenus à le piéger en exploitant une erreur commise par le fugitif : une communication depuis un téléphone placé sous écoute

Le 1er juillet dernier, Rédoine Faïd s'était évadé de façon spectaculaire de la prison de Réau (Seine-et-Marne) où il purgeait une peine de 25 ans de prison après sa condamnation en avril, en appel, pour un braquage raté en 2010 dans le Val-de-Marne. Ce braquage avait coûté la vie à la policière municipale Aurélie Fouquet. 

Une évasion hors du commun

L'évasion du braqueur avait eu lieu en hélicoptère. Des complices étaient parvenus à poser l'engin dans la cour principale durant la pause des prisonniers. Habillés en noir, cagoulés, deux hommes équipés de fusil d'assaut de type Kalachnikov avait récupéré le célèbre braqueur qui se trouvait au parloir avec son frère Brahim. L'hélicoptère avait été retrouvé à Gonesse (Val-d'Oise) où le pilote de l'appareil, qui avait été molesté et pris en otage par les malfaiteurs, était découvert en état de choc.

La présence du braqueur signalée à Creil

Lors de sa traque, des traces ADN avaient été retrouvées dans une voiture garée sur le parking d'un centre commercial à Sarcelles. Plusieurs témoins avaient également indiqué aux enquêteurs la présence de Rédoine Faïd à Creil, sa ville d'origine. Des perquisitions ont été menées chez ses proches, jusqu'à ce que les forces de l'ordre l'aperçoivent il y a quelques jours. La brigade de recherche et d'intervention (BRI) a choisi le moment propice pour l'interpeller dans un appartement du quartier du Moulin. Quatre autres personnes ont également été arrêtées par la BRI, son frère Rachid, deux hommes et une femme. Des armes ont été retrouvées.

  - Visactu
© Visactu