Faits divers – Justice

Redoine Faïd de retour devant les assises du Nord, cette fois pour braquage

Par Antoine Sabbagh, France Bleu Nord et France Bleu lundi 9 octobre 2017 à 6:00 Mis à jour le lundi 9 octobre 2017 à 8:33

Les malfaiteurs avaient incendié plusieurs véhicules, dont le fourgon, après le braquage
Les malfaiteurs avaient incendié plusieurs véhicules, dont le fourgon, après le braquage © Maxppp - Sami Belloumi

Le procès du spectaculaire braquage d'un fourgon blindé en mars 2011 à Roclincourt s'ouvre ce lundi après-midi devant les Assises du Nord à Douai. Parmi les six accusés, le braqueur multi-récidiviste Redoine Faïd qui s'était évadé de la prison de Sequedin en 2013.

Un braquage à l'explosif, des tirs de mitrailleuse, des véhicules incendiés, le tout en plein jour sur une route très fréquentée : à l'époque des témoins avaient parlé de scène de guerre. C'est en tout cas une attaque ultra préparée qui a lieu ce 17 mars 2011 sur la Nationale 17 à Roclincourt entre Lens et Arras. Elle commence par une embuscade: les malfaiteurs font ralentir la circulation et quand le fourgon blindé de la société Loomis arrive dans le bouchon il se fait rentrer dedans par un poids lourd conduit par un braqueur.

Ses complices sortent alors d'une camionnette blanche, ils font sortir les convoyeurs du fourgon et font sauter la porte arrière avec de l'explosif. En quelques secondes, ils s'emparent de 2 millions d'euros et repartent à bord de voiture volées après avoir incendié les véhicules : du vrai travail de professionnels, de malfaiteurs très aguerris.

Un braquage spectaculaire qui a marqué les esprits

Redoine Faïd sera interpellé trois mois plus tard près de Lille, il est rapidement soupçonné d'être l'instigateur de cette attaque aux côtés d'un autre grand nom du banditisme : Fabrice Hornec. Les 2 hommes ont toujours nié leur implication dans ce braquage. "Mon client clame son innocence, il n'y a pas un seul élément qui l'incrimine. À part son nom", proteste l'avocat de Fabrice Hornec, Me Lebas.

Sur les six accusés de ce procès prévu pour durer deux semaines et qui a déjà été renvoyé, ils seront les seuls à comparaître détenu. Fabrice Hornec purge une peine de 19 ans pour braquage. Redoine Faid purge lui une peine cumulée de 28 ans pour braquage, meurtre d'une policière et évasion de la prison de Sequedin. Evasion pour laquelle il a écopé d'une peine de 10 ans de réclusion en mars dernier, déjà devant la cour d'assises du Nord.