Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Redoux dans les Vosges : les gendarmes recommandent de rester prudent face aux risques d'avalanches

lundi 5 mars 2018 à 19:38 Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Les avalanches ne touchent pas que les Alpes. Il peut y avoir du danger dans les Vosges. C'est ce que rappelle le Peloton de Gendarmerie de Hohrod, surtout depuis le redoux de ce week-end. Un redoux qui entraîne une fragilité du manteau neigeux , il peut provoquer des avalanches.

Véhicule d'intervention du Peloton de Gendarmerie de Hohrod
Véhicule d'intervention du Peloton de Gendarmerie de Hohrod © Radio France - Guillaume Chhum

Hohrod, France

Il y a eu plusieurs avalanches mortelles ces derniers jours dans les Alpes et dans les Pyrénées. Dans les Vosges, le danger d'avalanches n'est pas écarté, surtout depuis le redoux de ce week-end. Les accompagnateurs de randonnées, mais aussi le Peloton de Gendarmerie de Montagne d'Hohrod demandent la plus grande prudence aux randonneurs et aux skieurs. 

Eviter de s'aventurer dans les pentes et rester sur les chemins balisés

Avec le retour aux températures positives, cela provoque une instabilité du manteau neigeux. Cela peut entraîner des avalanches dans les pentes ou des coulées de neige. 

"Il _faut rester sur ses gardes_. Surtout que le côté alsacien des Vosges est très abrupt . Il faut donc éviter de s'aventurer près des pentes. La neige est instable et ça peut descendre à tout moment" prévient l'adjudant-chef Denis Ramelet l'adjoint au commandant du PGM du Haut-Rhin. 

Il faut éviter les pentes explique Jean-Marie Valentin, accompagnateur en montagne

Le PGM du Haut-Rhin reste mobilisé tout l'hiver face aux risques d'avalanches  - Radio France
Le PGM du Haut-Rhin reste mobilisé tout l'hiver face aux risques d'avalanches © Radio France - Guillaume Chhum

La prudence reste de mise explique l'adjudant-chef Denis Ramelet l'adjoint au commandant du PGM du Haut-Rhin.

Les Vosges n'ont pas été épargnées par des accidents mortels. Au début du mois de février, un skieur  expérimenté de 49 ans a perdu la vie, emporté par une coulée de neige dans le couloir de Birkel dans le ballon d'Alsace.

Du côté des accompagnateurs des randonneurs, on incite aussi à la prudence. 

"Il faut éviter les pentes, mais aussi bien s'équiper. En cas de grandes balades, il ne faut pas _oublier la pelle, la sonde et l'appareil de recherche de victimes d'avalanche_," souligne Jean-Marie Valentin, accompagnateur en montagne depuis plus de 30 ans au Col de la Schlucht. 

Reportage au Col de la Schlucht avec un accompagnateur et un randonneur