Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Réforme de la justice : Colmar craint de perdre gros sur la nouvelle carte judiciaire

jeudi 15 février 2018 à 16:40 Par Patrick Genthon, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Avocats, magistrats et personnel de justice, 140 manifestants se sont retrouvés ce jeudi matin devant le tribunal de grande instance de Colmar. Une manifestation pour dénoncer les projets de réforme envisagés par le gouvernement.

Rassemblement devant le Palais de justice de Colmar
Rassemblement devant le Palais de justice de Colmar © Radio France - Patrick Genthon

Colmar, France

Avocats, magistrats et personnels de justice ont manifesté ensemble ce jeudi dans plusieurs villes d'Alsace comme dans de nombreuses villes de France. En cause, un projet de réforme de la justice de proximité, la dématérialisation de certains actes, mais aussi un risque de redécoupage de plusieurs juridictions. 

A Colmar, ce jeudi matin,  140 manifestants se sont retrouvés sur les marches du Palais de justice. Le tribunal de grande instance (TGI) de la ville risque de perdre sa compétence sur l’arrondissement de Sélestat et 43 communes du Bas-Rhin. 

Toutes ces communes se trouveraient rattachées à Strasbourg. 

Jean-François Assal, vice-président du TGI de Colmar et délégué de l’USM, lunion syndical de la magistrature s’en indigne :

Une menace explicite et immédiate, la perte de la partie bas-rhinoise de notre juridiction et en même temps un dépeçage de toutes les fonctions spécialisées  qui font le tribunal de grande instance de Colmar".

Le risque selon lui, est aussi de perdre à Colmar, l'instruction, le juge des enfants et le juge d'application des peines "cela va se faire au profit des deux grands tribunaux que sont Mulhouse et Strasbourg".

Les justiciables seront obligés de se déplacer pour faire entendre leur cause."

C'est à Colmar que les manifestants étaient les plus nombreux - Radio France
C'est à Colmar que les manifestants étaient les plus nombreux © Radio France - Patrick Genthon

Signe de l’inquiétude qui règne à Colmar, c’est là que les manifestants étaient les plus nombreux ce matin. Cent personnes ont manifesté à Mulhouse et 120 à Strasbourg, ce jeudi midi, sur les marches du palais de justice.