Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Réforme des retraites : deux manifestants dont un enseignant blessés par la police ce jeudi à Chalon-sur-Saône

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le blocage d'un lycée de Chalon-sur-Saône s'est terminé de façon houleuse ce jeudi 9 janvier. Un professeur et un autre manifestant ont été blessés. Les versions des uns et des autres diffèrent.

Police - illustration
Police - illustration © Maxppp - YORICK JANSENS

Chalon-sur-Saône, France

L'information a été révélée ce jeudi par l'AG Education Nationale et les syndicats CGT Educ’action, FNEC-FP- FO, FSU, et Sud Education. Des violences policières ont eu lieu au lycée Pontus de Thiard à Chalon, où des enseignants, des élèves et des citoyens avaient organisé un blocage "pacifique" de l'établissement au matin à l'occasion de la 4e journée nationale contre la réforme des retraite. 

Le déroulé de la journée

La préfecture de Saône-et-Loire précise qu'elle a compté environ 4330 manifestants dans tout le département (2500 à Chalon, 830 à Montceau-les-Mines, 900 à Mâcon et 100 à Autun). Dans l'ensemble, il n'y a pas eu d'incidents. En revanche, la préfecture évoque aussi des actions de blocage menées à Chalon-sur-Saône. "Une cinquantaine de personnes a procédé à partir de 5h10 au blocage des accès de la société de transport collectif STAC. Les policiers de la Direction départementale de la sécurité publique sont intervenus pour libérer les accès et permettre la sortie des premiers bus vers 6h. Ces personnes ont quitté les lieux vers 6h30 et ont procédé avec leurs véhicules à une opération escargot sur la Rocade de Chalon-sur-Saône" précise le communiqué. 

Blocage pas si pacifique que ça, selon la préfecture 

Le blocage pacifique évoqué par le collectif n'est pas présenté comme tel par les autorités préfectorales. Dans son récit de la journée, le communiqué explique qu'"Ils ont ensuite rejoint le lycée Pontus de Tyard vers 7h30 pour une nouvelle opération de blocage. Ils ont mis en place des palettes devant l’établissement et y ont mis feu. Vers 8h, les policiers sont intervenus, sous les injures, pour libérer l'accès principal de l’établissement. Lors de leur intervention, deux personnes, dont un professeur du lycée, ont été blessées (deux points de suture pour le professeur, douleur à la hanche pour l'autre manifestant)"

Les deux blessés ont été immédiatement pris en charge par les sapeurs pompiers. Un groupe d'environ 120 personnes, syndicalistes, lycéens et gilets jaunes ont quitté les lieux pour ensuite se rendre dans d'autres lycées de l'agglomération chalonnaise (lycée Mathias et lycée Gauthey). Quelques dégradations ont été commises (portail du lycée Gauthey et extincteurs du lycée Mathias).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu