Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Réforme des retraites et pénibilité : la dure vie d'un employé des pompes funèbres

Alors que les discussions ont débuté ce mardi sur la prise en compte de la pénibilité dans le cadre de la réforme des retraites le témoignage d'un employé des pompes funèbres de Deauville (Calvados). Il met en avant la fatigue physique et psychologique d'un métier difficile à exercer jusqu'à 64 ans.

Les pompes funèbres pourraient-elles faire partie des métiers pénibles ?
Les pompes funèbres pourraient-elles faire partie des métiers pénibles ? © Maxppp - - Claude Prigent-

Le projet de loi de la réforme des retraites arrivera à l'Assemblée le 17 février  Les députés examineront le projet durant deux semaines en procédure accélérée. En attendant les négociations ont repris ce mardi matin entre le gouvernement, les syndicats et le patronat. Au coeur des discussions  au ministère du travail : l'âge pivot à 64 ans pour une retraite à taux plein et la prise en compte de la pénibilité. 

La difficile vie d'un croquemort

Faut-il prendre en compte cette pénibilité ?  Oui, pour Xavier . Ce Normand travaille dans les pompes funèbres à Deauville et il considère que son travail fait partie des métiers pénibles et à  plusieurs titres . _" Nos conditions de travail sont extrêmement compliquées car on a affaire à des gens qui sont dans la tristesse (...) on subit nous aussi des chocs psychologiques et ce n'est pas négligeable"  _explique cet employé qui avance également l'usure physique de son métier :

Il y a aussi le poids du cercueil (...) lorsque dans les cimetières on doit passer au dessus de plusieurs monuments, c'est difficile au niveau du dos. On ressent des douleurs "

Xavier explique  également que les agents des pompes funèbres ont des permanences à assurer. De jour, de nuit, les jours fériés, le week- end ... Lorsqu'il y a des morts sur les routes ou des défunts à conduire dans une chambre funéraire.

Nous aussi on pourrait réclamer cette pénibilité . Alors je me pose cette question. Qu'est-ce que la pénibilité ? lorsqu'on a affaire à une famille qui a perdu un être cher, surtout un jeune, psychologiquement c'est dur  pour nous aussi ! "

Xavier souhaiterait  que l'on prenne en compte la pénibilité de métiers comme le sien quand on parle d'âge de départ en retraite. Il ne se voit pas faire ce travail  jusqu'à 64 ans.  La vie d'un croquemort  c'est, selon lui, beaucoup plus pénible qu'il n'y parait...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess