Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Refuge SPA de Berlanne : L'ARS dépose une plainte contre une pharmacie de Bizanos

lundi 28 août 2017 à 6:49 Par Mickaël Chailloux, France Bleu Béarn

L'Agence Régionale de Santé porte plainte contre une pharmacie de Bizanos. Elle est accusée d'avoir vendu de l'éther illégalement, qui aurait servi à euthanasier des centaines de chats et de chiens. La pharmacie a reconnu les faits.

Les deux pharmaciens de Bizanos risquent d'un blâme à l'interdiction d'exercer
Les deux pharmaciens de Bizanos risquent d'un blâme à l'interdiction d'exercer © Maxppp - Jean-Luc Flémal/BELPRESS/MAXPPP

Bizanos, France

Nouveau rebondissement dans l'affaire du refuge SPA de Berlanne : après le jugement de la vétérinaire du refuge en 2016, c'est une pharmacie qui est ciblée par une enquête. Cette fois-ci, il s'agit d'une enquête interne à l'ordre des pharmaciens. Le Conseil Régional de l'Ordre des pharmaciens a reçu au début du mois d'août une plainte de la part de l'Agence Régionale de Santé (ARS).

De l'éther vendu sans ordonnance

Après une inspection effectuée le 19 janvier 2017, l'ARS a recensé plusieurs dysfonctionnements dans cette pharmacie, parmi lequel la vente d'éther sans une ordonnance valide à la SPA de Berlanne, alors que cela est interdit depuis 1994. L'éther servait en fait à endormir des centaines de chats et chiens, ensuite tués.

A l''origine de cette plainte, l'association Animal Cross. Cette association de défense des animaux se bat depuis trois ans pour "sanctionner les coupables" de maltraitance sur les animaux au refuge SPA de Morlanne. Aujourd'hui, elle se tourne vers les pharmaciens qu'elle accuse de savoir à quoi servait l'éther. "Cette plainte ne peut donc que nous réjouir, cela nous conforte dans notre combat" estime Benoît Thomé, président de l'association.

Benoît Thomé : "cette plainte est logique"

La pharmacie a reconnu les faits, mais pour l'instant se refuse à tout commentaire. Elle estime qu'elle se rendra "devant le conseil de l'ordre pour se battre et se défendre".

La suite ? Une nouvelle enquête

Le Conseil régional de l'Ordre des pharmaciens, une fois saisi, mènera sa propre enquête. Un magistrat de la Cour d'appel de Bordeaux présidera la chambre de discipline. Il nommera un rapporteur qui devra entendre toutes les parties présentes. Enfin, un jugement aura lieu, devant les quinze membres pharmaciens élus de l'ordre, ainsi que devant des professeurs. Le dénouement devrait intervenir d'ici plusieurs semaines, courant septembre.