Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Règlement de comptes à Gignac-la-Nerthe

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence

Un homme de 25 ans a été tué alors qu'il était seul dans sa voiture dimanche soir à Gignac-la-Nerthe, à côté de Marignane. Il s'agit du deuxième règlement de comptes depuis le début de l'année dans les Bouches-du-Rhône.

Une mitraillette Kalachnikov
Une mitraillette Kalachnikov © Maxppp

Un homme de 25 ans a été abattu dans sa voiture, une Clio blanche, dimanche soir, rapporte le journal la Provence. La scène s'est déroulée avenue de la Côte bleue, sur la D48 dans un quartier résidentiel de la commune vers 21 heures. Le ou les tueurs n'ont apparemment laissé aucune chance à la victime criblée de balles. A bord d'une voiture allemande, ils ont bloqué le véhicule de la victime. De nombreux projectiles ont été tirés et ils ont traversé le pare-brise. Une cinquantaine de douilles ont été retrouvées sur place.

Tué à la kalachnikov

L'arme utilisée serait une kalachnikov. Le jeune homme était connu de la police mais pour des petits délits et il aurait été victime d'une tentative d'assassinat. S'agit-il d'un réglement de comptes sur fond de trafic de stupéfiant? Il s'agit en tout cas du deuxième règlement de compte dans les Bouches-du-Rhône depuis le début de l'année. Le dernier avait eu lieu dans la nuit du 14 au 15 janvier à la cité la Castellane. Un homme de 25 ans avait été lui aussi abattu d'une balle en pleine tête. 

Des voisins sous le choc

Selon le maire de Gignac-la-Nerthe, Christian Amiraty sur France Bleu Provence, la victime avait deux adresses une à Gignac, l'autre à Chateauneuf-les-Martigues. Sa famille n'avait jamais fait parler d'elle. Les voisins et voisines sont sous le choc. Certaines balles ont terminé leur course dans les façades des maisons. Christian Amiraty .

 

Christian Amiraty, maire de Gignac-la-Nerthe

Dejà des règlements de compte en 2012 à Gignac-la-Nerthe

En mai 2012, un homme de 35 ans avait été abattu à Gignac-la-Nerthe et la même semaine une figure du banditisme toulonnais avait également été tué à un rond-point, à la limite entre Gignac-la-Nerthe et Chateauneuf-les-Martigues.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu