Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reims : le scénario de l'expédition punitive se confirme après la rixe mortelle mercredi soir

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Une rixe mortelle a fait un mort et cinq blessés graves près d'un camp de gens du voyage à Reims mercredi soir. Ce vendredi après-midi, le procureur de Reims évoque la piste d'une "expédition punitive". Trois suspects sont hospitalisés et mis en examen tandis que deux individus sont en fuite.

Le camp près duquel l'attaque s'est déroulée ce mercredi soir à Reims
Le camp près duquel l'attaque s'est déroulée ce mercredi soir à Reims © Radio France - Stéphane Maggiolini

La thèse de l'expédition punitive se confirme après la rixe mortelle qui a fait un mort et cinq blessés graves dans un camp de gens de voyage ce mercredi soir à Reims. Le bilan judiciaire est de trois personnes mis en examen et deux individus toujours en fuite.

Selon le procureur de Reims, vers 21h, trois voitures sont arrivées près du camp. Les témoins rapportent que des individus armés en sont descendus et ont ouvert le feu.  Une rixe éclate. Parmi les personnes blessés : trois assaillants et trois membres de la famille Duguet, dont le frère d'Isabelle Duguet, tué par un tir.

La mort de cette femme cet été aurait déclenché ces hostilités. Elle est décédée dans un accident impliquant son compagnon Josélito Prim. Visé par une enquête pour coups mortels sur conjoint et sous contrôle judiciaire, ce dernier était de passage à Reims ce mercredi pour une audience.

Le frère d'Isabelle Duguet n'aurait pas apprécié ce retour. Des témoins rapportent qu'une heure avant la fameuse expédition punitive, il se serait rendu chez Josélito Prim pour le menacer, serpette à la main. Le parquet en a été avisé et lui a conseillé de se rendre au commissariat. Il sera aperçu ce soir-là parmi les membres de l'expédition punitive, avec plusieurs membres de sa famille et d'une autre.

Assaillants, mais aussi victimes

Josélito Prim ainsi qu'un autre suspect sont toujours en fuite. Trois assaillants sont en garde à vue à l'hôpital et sont entendus par la justice ce vendredi après-midi.  Deux d'entre eux sont visés par une information judiciaire pour assassinat et le troisième pour complicité de tentative d'assassinat. 

Néanmoins, une information judiciaire contre X est également ouverte pour tentative de meurtre (donc sans préméditation) à leur encontre par arme blanche et arme à feu. "Une personne mise en cause peut aussi être une victime", averti le procureur de Reims, Matthieu Bourrette, qui évoque "un dossier complexe."

"On est dans un contexte d'omerta et de vendetta, de représailles et d'usages d'armes", poursuit-il. "J'invite les personnes recherchées à se rendre à la police pour pouvoir assurer leur sécurité." Des renforts de police ont été déployés à l'hôpital où se trouvent les suspects pour éviter tout nouvel épisode de violences. 

Les armes utilisées dans ce drame n'ont pas été retrouvées. "C'est une source d'inquiétude", ajoute le procureur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess