Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Il avait tué son ex-conjointe : le verdict du procès de Yannick Durand attendu aujourd'hui à Reims

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Il avait tué son ex-petite amie en lui donnant deux coups de couteau. Yannick Durand comparaît devant les assises de la Marne pour l'assassinat d'Hélène Kahn le 22 mars 2017 au centre équestre de Trigny. Le verdict du procès est attendu dans la journée.

Le palais de justice de Reims
Le palais de justice de Reims © Radio France - Eric Turpin

Reims, France

Les proches de la victime parlaient d'une relation malsaine. Les audiences du procès aux assises de la Marne de Yannick Durand se tiennent depuis la fin de semaine dernière, et le portrait dépeint de l'accusé ne plaide pas pour lui. "Instable", "sous traitement médicamenteux", l'accusé, un Ardennais de 47 ans, n'a jamais fait l'unanimité auprès des proches d'Hélène Kahn, son ex-conjointe. 

Une relation de près de trois ans

Yannick Durand la rencontre au centre hippique de Rethel en décembre 2013. S'ensuivent trois ans de relation plutôt instables, émaillé de ruptures. Un point de non-retour est atteint en octobre 2015, lorsque Yannick Durand menace de se suicider avec un couteau devant Hélène Kahn. 

Ça n'a fait que renforcer son mauvais côté" - Une témoin proche d'Hélène Kahn.

A partir de ce moment, Hélène Kahn vit dans la peur et "subit sa présence" selon ses proches. Elle se sépare finalement de lui en 2016. Une rupture que Yannick Durand ne semble visiblement pas digérer. Lorsqu'il apprend que son ex-petite amie fréquente un autre homme, il devient même de plus en plus insistant et même menaçant. Début mars, il s'introduit même chez elle par effraction.

Une plainte déposée

Hélène Kahn, visiblement inquiète de la tournure des événements, dépose alors une plainte à la gendarmerie de Gueux dans la Marne. Mais les gendarmes ne donnent pas suite à l'affaire, et trois semaines plus tard, le 22 mars 2017, l'accusé commet finalement l'irréparable à la suite d'une nouvelle altercation en lui donnant deux coups de couteau. La victime décède suite à une hémorragie interne. 

Il y a eu un manque évident" - Maître Miravete, l'avocat de la partie civile.

"On n'a pas pris l'ampleur de ce qui aurait dû être constaté lors du dépôt de la première plainte", selon Maître Miravete, l'avocat de la famille d'Hélène Kahn. "Yannick Durand était décrit comme quelqu'un de plus ou moins déséquilibré, qui avait déjà fait séjour à l'hôpital psychiatrique. Si un rapport précis et complet avait été fait, il y aurait eu des dispositions de prises. On aurait peut-être pas évité le drame, mais le nécessaire aurait été fait." Le gendarme qui avait reçu la plainte d'Hélène Kahn a justement été entendu lors des audiences. Il n'aurait visiblement pas compris l'urgence de la situation au moment des faits, selon la présidente de la cour d'assises.

Le verdict du procès doit être rendu ce lundi dans la journée. Yannick Durand encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu