Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reims: les gendarmes démantèlent un vaste trafic d'armes

-
Par France Bleu Champagne-Ardenne

45 individus ont été interpellés ce lundi 2 décembre dans le cadre d'un trafic d'armes international. L'affaire avait débuté en février 2012, en Haute-Marne.

voiture de gendarmerie
voiture de gendarmerie © Radio France

Gros coup de filet mené conjointement par les gendarmes de la Section de Recherche de Reims et le groupement de gendarmerie de Haute-Marne.

45 personnes ont été interpellées ce lundi 2 décembre en région parisienne, région PACA, Corse mais aussi Outremer, dans le cadre d'une enquête portant sur un vaste trafic international d'armes en provenance de Slovaquie et des pays balkaniques. L'opération a mobilisé quelques 300 gendarmes, les perquisitions sont toujours en cours et 38 personnes ont été placées en garde à vue.

Armes de guerre, munitions, pièces détachées

L'affaire avait débuté le 14 février 2012 lors d'une perquisition menée chez un individu en Haute-Marne . Les forces de l'ordre avaient alors découvert une vingtaine d'armes de poing, d'épaule, et des milliers de munitions.

Reims: les gendarmes démantelent un vaste trafic d'arme
Reims: les gendarmes démantelent un vaste trafic d'arme © Radio France

Saisie du dossier, la Juridiction Inter-Régionale Spécialisée (JIRS) de Nancy confie l'enquête à la Section de Recherche de Reims et au groupement de gendarmerie de Haute-Marne qui constituent une cellule nationale nommée "ARMES 52" .

Lors de leur enquête, les gendarmes identifient une autre filière, en provenance des Balkans. Plusieurs centaine d'armes, armes de guerre, munitions et pièces détachées, ont ainsi transité par ces réseaux depuis 2009.

D'après les enquêteurs à Reims, "certains individus mis en cause sont en relation avec le milieu criminel. Cette enquête [...] manifeste la porosité entre le milieu des amateurs d'armes et celui du grand banditisme".

Trafic Armes - SON2

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu