Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reims : un photographe du journal L'Union grièvement blessé à Croix-Rouge

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

En début d'après-midi, ce samedi 27 février, le photographe du journal L'Union, Christian Lantenois, a été grièvement blessé à la tête dans l'exercice de ses fonctions. Il a été transporté au service de réanimation du CHU de Reims.

L'agression s'est déroulée face à la médiathèque du quartier Croix-Rouge de Reims.
L'agression s'est déroulée face à la médiathèque du quartier Croix-Rouge de Reims. - Google maps

Ce samedi 27 février, aux alentours de 15 heures dans le quartier Croix-Rouge de Reims, un photojournaliste du journal L'Union a été grièvement blessé. Les faits se sont déroulés en face de la médiathèque, à côté du Quick.  

La victime aurait reçu un projectile à la tête, rapporte le journal L'Union. Le Samu est rapidement intervenu sur les lieux. La victime a été transportée au CHU de Reims dans le service réanimation, dans un état préoccupant. 

Christian Lantenois et une journaliste du titre quotidien étaient présents dans le quartier dans le cadre de leur travail. Ils s'étaient rendus sur place pour vérifier des informations concernant une rumeur d'attroupement. Sur place, ils auraient rapidement été pris à partie par des jeunes. 

Une enquête pour tentative de meurtre ouverte 

Le procureur de la République de Reims, Matthieu Bourrette, s'est rendu sur place dans l'après-midi. Une enquête pour tentative de meurtre a été ouverte.

De nombreuses réactions de soutien ont été publiées sur les réseaux sociaux. Le maire de Reims, Arnaud Robinet dénonce sur Facebook "l'ignominie d'un tel acte". "Je veux exprimer mon ras-le-bol devant ce ramassis de vauriens qui pourrissent la vie de nos quartiers", a ajouté l'élu.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a également réagi. Il l'affirme : "la police nationale est pleinement mobilisée pour identifier et interpeller les auteurs". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot s'est aussi émue d'une "lâche agression" dans un tweet, faisant part de la "solidarité" avec le photographe et sa rédaction.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess