Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

Relance éco en Dordogne : lancement retardé mais réussi pour l'activité touristique de Modern nomads à Thenon

-
Par , France Bleu Périgord

Alex Schiphorst et sa compagne ont lancé leur activité touristique juste avant le confinement. Le couple venu de Bruxelles a changé de vie pour construire des gîtes et proposer des visites pédagogiques avec des alpagas.

Le couple propose des visites pédagogiques avec des alpagas. Photo d'illustration
Le couple propose des visites pédagogiques avec des alpagas. Photo d'illustration © Radio France - Alexandre Chassignon

C'est un changement de vie radical pour Alex Schiphorst et Carina sa compagne. Les jeunes bruxellois de 26 et 27 ans ont décidé de tout quitter pour venir s'installer dans la campagne périgourdine et créer leur entreprise touristique Modern Nomads. Ils ont acheté 15 hectares de terrain pour les gîtes et les visites pédagogiques. Les dernières formalités ont été signées en mars, juste avant le début du confinement : "Quelque part, on a eu beaucoup de chance", explique Alex Schiphorst.

Alex Schiphorst, gérant de Modern Nomads à Thenon

L'activité gîte retardée à cause du coronavirus

Le couple souhaitait lancer l'activité de gîte au mois de juin mais tout a été repoussé au début du mois d'août à cause du confinement car les travaux d'électricité et d'installation des tentes safaris ont été décalés. En revanche, les visites pédagogiques auprès des huit alpagas du couple ont débuté dès le mois de juin. Elles permettent de découvrir ces animaux curieux avec le nourrissage à la main et la présentation de la laine brut d'alpaga ainsi que les techniques pour la travailler. Alex et Carina Schiphorst ont eu un gros coup de cœur pour ces animaux qu'ils ont vu pour la première fois lors d'un voyage en équateur. Ils se sont renseignés auprès d'élevage dans le Lot et en Corrèze avant de se lancer. 

Des annulations reprises presque instantanément

En raison du contexte épidémique, le couple a engagé une équipe de nettoyage professionnel pour désinfecter les tentes après chaque séjour. Les deux Belges ont dû faire face à quelques annulations mais tout a été réservé rapidement. C'est une bonne surprise pour Alex Schiphorst car leur site n'avait encore aucun avis sur les sites de réservation. 

En raison de la création récente de l'entreprise, le couple n'a pas eu le droit à d'aides de la part de l'Etat. Alex et Carina Schiphorst souhaitent maintenir leur activité tout au long de l'année car les tentes sont chauffées pour accueillir les visiteurs l'hiver. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess