Économie – Social

Le Cheylard forme ses 20 premiers développeurs web

Par Charlotte Coutard, France Bleu Drôme-Ardèche mercredi 28 octobre 2015 à 5:00

Mathieu (à gauche) et trois autres diplômés vont créer ensemble leur entreprise.
Mathieu (à gauche) et trois autres diplômés vont créer ensemble leur entreprise. © Radio France - Charlotte Coutard

Ils viennent de terminer une formation intensive de six mois au Cheylard, en Ardèche. Grâce à l'association Simplon, ces 20 "étudiants" ont appris à coder. Ils sont maintenant capables de créer un site internet de A à Z ou encore une application mobile.

C'est la fin d'une formation de six mois très intensive. Vingt adultes en reconversion, en grande partie des habitants de l'Ardèche, ont appris à coder. Désormais, ils savent créer un site internet de A à Z, et créer une application mobile. Ils ont tous reçu leur diplôme ce mardi soir.

Un nouveau départ dans la vie

Les diplômés n'ont pas déboursé un centime pour cette formation, même si certains ont dû se loger sur place. La formation était financée par la Région, la communauté de communes Val'Eyrieux, et Pôle Emploi entre autre, et dispensée par une association, Simplon, créée en 2013 à Montreuil.

Pour ces 20 "étudiants", c'est donc une nouvelle vie qui commence. "C'est pas toujours évident de travailler dans une branche qu'on aime pas", explique Maud. Avant, elle enchaînait les petits boulots et les temps partiels. "Je ne pouvais pas m'épanouir", raconte cette Cheylaroise de 38 ans. Mais ça va changer : elle vient de signer un CDD d'un an, qui doit se transformer en CDI. Elle va travailler au Comité Olympique et Sportif de l'Ardèche.

Reportage France Bleu Drôme-Ardèche.

Internet n'a pas de limites !
— Romain, 24 ans

Pour l'instant, elle est la seule a  avoir trouvé un poste fixe, mais neuf diplômés envisagent de créer leur propre entreprise. C'est le cas de Mathieu, qui va s'associer à trois camarades de promo : "Cette formation nous a bien donné les bases, et nous a montré ce qui existe sur le web. Maintenant je pense que le travail est là, les clients sont là, il faut les trouver c'est tout". Romain, 24 ans, de Nyons, va lui se lancer en solo, mais il n'est pas inquiet : "on peut travailler depuis chez soi, je peux travailler avec un Strasbourgeois ou un Nantais pour faire un projet. Il y a de la place, Internet n'a pas de limite !".

Un secteur qui recrute toujours, même en Drôme-Ardèche

Ce que confirme, évidemment, leur formateur, Vincent Jumeaux, car "c'est l'un des seuls secteurs en France qui recrute autant. La montée en puissance du numérique n'est pas prête de s'éteindre. Et c'est aussi le pari que l'on fait avec cette formation ici. Les étudiants vont pouvoir démarcher des entreprises dans des grandes villes, tout en restant à la campagne".

Reportage France Bleu Drôme-Ardèche.


Huit formations de ce type ont déjà été dispensées en France, et selon Simplon, 7 diplômés sur 10 ont eu "une sortie positive", c'est-à-dire qu'ils ont trouvé du travail après, ou ont repris leurs études.  Certains envisagent d'ailleurs de passer en février le titre professionnel, une validation des acquis,  l'équivalent d'un bac + 2 développeur web. 

Pour l'instant on ignore s'il y aura une nouvelle formation au Cheylard en 2016, car pour le moment, les responsables attendent de voir vraiment ce que vont devenir les diplômés.